Chez le medecin pour un simple rhume

21 février 2014 0

Difficile de soigner son rhume toute seule quand on a pas d’argent, la case toubib devient donc obligatoire Depuis quelques jours j’ai un vilain rhume. Comme je ne suis pas une nénette qui file chez le […]

Mon urban turquoise à moi

19 février 2014 0

On affiche ce que l’on est ou pas. On ose ou pas et moi ce jour-là j’ai osé peinturler mes ongles en bleu turquoise. Oui je sais ce vernis n’est pas le dernier à la mode, […]

Array ( [0] => WP_Post Object ( [ID] => 1539 [post_author] => 1 [post_date] => 2014-02-21 15:20:24 [post_date_gmt] => 2014-02-21 14:20:24 [post_content] =>
quoi de neuf docteur ?
Difficile de soigner son rhume toute seule quand on a pas d'argent, la case toubib devient donc obligatoire

Depuis quelques jours j'ai un vilain rhume. Comme je ne suis pas une nénette qui file chez le doc pour un simple rhume, j'ai voulu me soigner par moi-même en prenant les quelques médocs qui me restaient soit 6 dragées . Au bout de 3 jours mon nez commençait à bien à se dégager, je décidais donc d'acheter une autre boîte, prix de la boîte 1,82 euros. Oui mais ça c'était il y a 1 an. En effet lorsque je suis arrivé à la pharmacie avec mes 2 euros en poche, j'ai expliqué mon cas tout en demandant le prix, ben oui on est jamais trop prudent. Quelle idée lumineuse j'ai eu de demander le prix de la boîte ! de 1,82 elle est passée à 4 euros ! whaou mrd si je m'attendais à ça ! Dans ma tête je me dis 4 euros la boîte pour soigner un simple rhume c'est tout simplement une honte, c'est le style : sois pauvre et tais toi.

Problème c'est que là, je n'ai aucune solution pour me soigner autrement qu'en achetant quelque chose. Je n'ai pas d'huile essentiel pour faire des inhalations, je ne peux pas me rendre à la plage du Mourillon pour me prendre un grand bol d'air marin (l'iode ça décongestionne) et je ne me trouve pas à Porquerolles pour respirer à fond la bonne odeur des eucalyptus. Je suis donc là maintenant complètement démunis. Je pose la question à la pharmacienne, elle me dit de ne pas avoir de solution. Quoique si elle en a une, allez voir mon medecin. En effet, étant bénéficiaire de la CMU il me suffit d'aller voir mon medecin pour qu'il fasse une ordonnance et avec celle-ci je retourne à la pharmacie pour qu'enfin je p uisse avoir mes médocs. Donc oui aujourd'hui je suis obligé de me rendre chez mon médecin pour un rhume !

La question que je me pose est : J'avais crû comprendre que les professionnels de la santé s'offusquaient de voir que des personnes venaient les voir pour un simple rhume alors que d'autres avaient des symptômes plus grave comme une grippe ou une bronchite. Alors comment se fait-il qu'on augmente le prix d'une simple boîte de médicament qui traite le rhume ? Réfléchissons deux minutes, si je capte bien le truc c'est que si t'as les sous ben...pas la peine d'aller voir ton toubib, si tu ne les as pas t'es obliger d'aller polluer son cabinet pour supplier de te faire une ordonnance. Est-ce que ça l'arrange ? Je dirais que oui et non. Oui parce-que ça lui fait un patient en plus et du coup il s'en met un peu plus dans la fouille mais non parce-qu'il a d'autres patients à voir qui ont des choses plus importantes que celles qui est venue avec une mine de chien battu et que par conséquent il se serait bien passé de cette consultation pour pouvoir partir plus tôt.

Mais quelle idée a eut le gouvernement pour augmenter ce prix ? Va falloir que je me penche sur la question.

[post_title] => Chez le medecin pour un simple rhume [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => chez-medecin-simple-rhume [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2014-07-23 15:25:40 [post_modified_gmt] => 2014-07-23 13:25:40 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://labulledesmachinschoses.fr/?p=1539 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [1] => WP_Post Object ( [ID] => 1524 [post_author] => 1 [post_date] => 2014-02-20 14:05:35 [post_date_gmt] => 2014-02-20 13:05:35 [post_content] =>

Il y a 1 mois et 1/2  de ça, une gentille vieille dame était amenée d'urgence à l'hôpital après un court arrêt cardiaque. Après avoir passé 2 jours aux urgences, ne pouvant la garder malgré une infection bronchique aigue (suite à des fausses routes) qui aurait nécessité  un séjour au service pneumologie, ils décidèrent de la mettre en gériatrie oui mais...Ne trouvant pas de place dans les hôpitaux avec un service gériatrie dans sa ville ni dans la ville la plus proche , ils l'envoyèrent dans une polyclinique éloignée de tout, dans un coin perdu où l'air  certes y est pur puisque situé en pleine forêt mais  où les bus sont quasi inexistants. Jugez plutôt : pour y aller, prendre le bus de 6h00 du matin qui arrive à Saint-Maximin à 7h00, 7h15 correspondance de Saint-Maximin pour Nans Les Pins (à noter que la polyclinique en question ne se trouve pas dans le village ) Vu que les visites ne sont pas autorisés le matin, il faut glandouiller pendant 3h00 dans le village et redescendre à pied, soit 40 mn - Pour le retour : surtout ne pas louper celui de 13h05 sinon on est coincé à Saint Maximin jusqu'au lendemain matin 7h00- Le tout pour la coquette somme de 20 euros ! Donc si on a bien suivit, on aura pu rendre visite à la vieille dame que durant 1h20... Pour les personnes ayant une voiture, c'est chose aisée d'y aller, quoique en y réflichissant bien pas si sur que ça.  Pour les gens comme moi qui n'ont aucuns moyens de locomotion c'est beaucop plus ardus, donc la seule chose qu'on espère c'est qu'elle aille mieux et p uisse rentrer chez elle auprès de son amoureux (c'est comme ça qu'elle appelle son mari..."mon amoureux". - C'est mignon n'est-ce pas ?).

Polyclinique Nans Les Pins Après l'avoir gardé pendant 1 mois dans le service gériatrie sous antibiotiques, ils conseillèrent qu'elle se repose en maison de convalescence pour reprendre des forces (même établissement). Evidemment ses deux filles, comprenant la situation et faisant confiance au corps médical crûrent prendre la bonne désicion en acceptant qu'elle rentre en maison de convalescence pour une durée de 10 jours. Sauf que...voilà ça ne se passe pas toujours comme on voudrait. Le 18 février, soit un jour avant sa sortie, elle rechutait et...très gravement.  Re-arrêt cardiaque. Mais chose la plus surprenante c'est que le médecin de la maison de convalescence parle de pneumopathie et l'autre donc celui de la polyclinique, d'oedème pulmonaire aigue. Totalement démunis face à cette vieille dame, ils ne savent plus quoi faire. J'ai envie de dire : "moi non plus". Quoiqu'il en soit elle est sous oxygène car n'arrive plus à respirer, re-antibiotique et évidemment vu sa maladie neurologique n'arrive plus  à articuler, donc pour faire comprendre que quelque chose ne va pas, c'est râté. Voyant les choses se dégrader, il serait logique de la transférer dans un hôpital afin d'y être réellement soigné. Seulement voilà, ça ne bouge pas. Personne n'ose le faire. La tutrice de cette vieille dame ne veut pas se mouiller, le médecin traitant (médecin de famille)  dit qu'il ne peut rien faire et que seul le médecin de la  polyclinique peut prendre cette décision . Les auxilaires de vie qui s'occupent d'eux (la vieille dame et son mari) et sa fille (pas la deuxième, elle est trop à l'ouest) tambourinent pour qu'elle puisse être hospitalisée  afin d'avoir tout les soins nécessaires (kiné par exemple) mais désespèrent de ne rien voir bouger.

Le moral dans les chaussettes 1 mois que cette vieille dame n'a pas vu son mari, 1 mois que cette vieille dame ne peut pas voir ses filles, sa petite fille et son petit-fils, 1 mois qu'elle est isolée dans ce coin perdu. 1 mois que son mari déprime, 1 mois que ses deux filles angoissent, 1 mois que sa petite-fille est dans tout ses états et 1 mois que son petit fils essait de ne pas trop y penser. 1/2 mois que les médecins de là-bas sont démunis face à cette vieille dame. 2 jours que sa famille croise les doigts pour pas qu'elle finisse comme son fils. 2 jours de prières intenses.

Quelle solution face à ça ? Je ne peux pas signer de décharge, seule la tutrice peut le faire.

Ma mère Cette vieille dame c'est ma mère, c'est celle qui m'a porté dans son ventre pendant 9 mois, c'est celle qui m'a nourrie et chérit et c'est moi qui me blotissait contre elle quand mon père me criait dessus. Je ne peux pas la laisser là-bas, c'est pas possible. Il lui faut des soins...

Je ne sais pas si quelqu'un m'a lut, mais si c'est le cas et que vous avez une suggestion, une solution, faites moi le savoir.

merci de m'avoir lu en espérant que ça ne vous a pas trop gavé, mais ça m'a fait du bien de l'écrire.  Pitou pitou

[post_title] => SOS : c'est l'histoire d'une vieille dame;...ma mère [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => sos-cest-lhistoire-dune-vieille-dame-mere [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2014-07-23 14:14:21 [post_modified_gmt] => 2014-07-23 12:14:21 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://labulledesmachinschoses.fr/?p=1524 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [2] => WP_Post Object ( [ID] => 1229 [post_author] => 1 [post_date] => 2014-02-19 13:00:13 [post_date_gmt] => 2014-02-19 12:00:13 [post_content] =>
On affiche ce que l’on est ou pas.
On ose ou pas et moi ce jour-là j'ai osé peinturler mes ongles en bleu turquoise. Oui je sais ce vernis n'est pas le dernier à la mode, mais je l'aime bien, il apporte du fun dans cette grisaille, il me fait oublier l'hiver et me donne à rêver une île entourée d'une mer bleue turquoise.
Ca se sont les avantages, maintenant venons aux inconvénients, ben oui sinon c'est pas du jeu hé hé ! Alors c'est simple si tu veux mettre ce genre de vernis c'est gants Molbapa obligatoire pour la vaisselle, gants en latex pour le ménage et encore si tu peux éviter c'est mieux et ne pas partir à l'aventure parce-que même avec un topcoat c'est un peu limite, donc t'as bien compris le week-end baroudeuse avec les potes en pleine campagne c'est niet. "Ouai mais dans ce cas là, j'fais quoi ?' (ça c'est la question d'une copine), ben c'est simple soit tu fais ton ménage bien avant de le mettre soit tu fais un lavage de cerveau à ton zomme pour qu'il le fasse, ça t'évitera de l'écailler. Ou alors si tu dois aller dans un concert tu le mets le soir-même mais attention une fois mit c'est mit, no touch !
Donc vous l’aurez bien compris, il est beau, il est fun mais il est délicat, c’est une petite chose auquel il faut prendre soin.
Pitou pitou à tout ceux et celles qui m'ont lu
 

[post_title] => Mon urban turquoise à moi [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => mon-urban-turquoise-a-moi [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2014-07-08 13:13:45 [post_modified_gmt] => 2014-07-08 11:13:45 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://labulledesmachinschoses.fr/?p=1229 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) )