57 euros la sortie piscine ! qui dit mieux ?

imagesCAFED9P2
Le jour où le gamin me fit tourner en bourrique

Mercredi soir je décidais que le lendemain soir donc le jeudi, j’irai accompagné du fiston à la piscine histoire de se détendre un peu.
Après m’être renseigné sur le prix d’entrée qui était de l’ordre de 3,50 euros par personne, je préparais joyeusement mon sac en prenant soin de ne rien oublier, la monnaie pour le bus ainsi que pour l’entrée et bien sûr convenir du lieu de rendez-vous avec le gamin afin de partir ensemble. A cet instant même, je ne rêvais que d’une seule chose : être dans l’eau et nager.
Le lendemain soir donc, je rejoignais comme prévu mon fils sur le lieu de rendez-vous afin de prendre le bus jusqu’à la piscine municipale.

Arrivé au rendez-vous, je le retrouvais tout sourire. Je sentais qu’il était content de pouvoir faire lui aussi un bon plouf dans l’eau mais je sentais aussi qu’il avait envie de me dire quelque chose. C’est alors qu’avec une voix toute douce il me dit : ‘ mamman, j’ai faim, il faudrait qu’on s’arrête à une boulangerie’
Oups je n’avais pas prévu ça…D’autant plus que ce ne sont pas les fruits ni les barres de céréales qui manquent à la maison ! Là évidemment je lui dit clairement que je ne suis pas très contente de lui sur ce coup là et qu’à son âge ce genre de soucis ne devrait plus avoir lieu.
Mais évidemment trop gentille que je suis, c’est chargé comme une dingue puisque d’un côté j’avais le sac oû j’avais mes cours et de l’autre mes affaires de pisine qu’on commença à s’enfoncer dans le centre ville à la recherche d’une boulangerie où évidemment le prix des viennoiseries ne seraient pas exorbitant.
Il est déjà 5 heures, l’heure où on aurait dû arrivé à la pisine ! bon bref, après avoir pris son goûter de bibounet, oui parce que là à l’age qu’il a ça fait gnegne ; nous voilà dans le bus. Ouf…enfin !
5h20 nous descendons du bus, il nous reste 10 mn à pied avant d’atteindre l’établissemnt. Ca y est nous y sommes, nous prenons les tickets d’entrée et direction les vestiaires. Seulement voilà, une fois en maillot il faut mettre les affaires dans des casiers qui se ferment à l’aide d’un code personnalisé, je pars donc à la recherche d’un casier de libre. Voici que j’en fais un, il marche pas. J’en fais donc un deuxième, idem…un troisième, un quatrième……exédée j’appelle au secour, quelqu’un vient et m’explique que la plupart des casiers sont cassés, j’en trouve enfin un qui fonctionne ! oui mais tout ce bazar c’est 1/2 heure de perdu. Il est donc 6 h 00 quand nous nous retrouvons enfin les pieds dans l’eau !!! Normalement à 6h30 on est sensé sortir de l’eau, oui car si on veut pas louper le dernier bus qui nous ramène à la maison, il faut partir relativement tôt.
Mais là étant donné que nous sommes arrivé avec du retard, je décidais et là fut mon erreur de rester 10 mn de plus.
Voilà que les 6h40 s’affiche sur la pendule, nous devons donc prendre la direction des vestiaires. Petit passage sous la douche et vite en cabine pour se rhabiller. Jusqu’à là ça va, mais là où ça se corse c’est quand il a fallu que j’enfile mes satanées chaussettes, re 5 mn de perdu !
Il faut alors qu’on se presse pour prendre le bus qui nous ramène au centre ville qui lui nous permettra de prendre notre bus qui nous ramènera chez nous. Il faut faire vite, notre dernier bus est à 19h30 et il est déjà 19h00. Et là vlan le temps d’arriver jusqu’à l’arrêt le bus qui doit nous ramener dans le centre ville nous passe sous le nez, reste plus qu’à essayer d’aller à pied dans un des quartiers de la ville où notre bus maison doit passé. Mais malheureusement malgré un pas bien cadencé nous le loupons de peu. Le train ? impossible, la gare sncf est trop loin et le temps qu’on y arrive il sera déjà parti. Il faut trouver une solution. Mon ex, ? non préfère pas…il serait trop content de nous voir dans la merde et du coup me ferait rappeler que je peux dire ce que je veux : il nous est indispensable. Donc ça non non non !!!
La seule solution au problème : le taxi
Nous voilà donc reparti à pied jusqu’au centre ville en quête d’un taxi. Je retire donc des sous dans une banque en plein centre ville à 20h00 du soir dans la fraîcheur et l’humidité pour payer celui qui nous amènera jusqu’à notre village. Total de la course : 50 euros tout rond !!!
Je suis éreintée, j’ai envie d’aller aux toilettes et surtout j’ai pas envie de préparer la bouffe donc au point où on en est on fait un tour par la case Mc Do.

Nous rentrons enfin chez nous épuisés par cette aventure qui non seulement m’aura couté la coquette somme de 57 euros mais qui en prime me fit tombé malade puisque à l’heure actuelle où je tape ce texte, j’ai mal à la gorge et suis sous traitement médical !!!!

Bonjour la sortie !!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires sur 57 euros la sortie piscine ! qui dit mieux ?

    • Et bien en fait tout était régler comme sur du papier à musique, ce qui me le plus énervée c’est qu’il aurait pu s’acheter (il avait un peu d’argent sur lui) un pain au chocolat à son lycée où la section patisserie faisait les viennoiseries du jour (il était en école hôtelière). je pense qu’à 16 ans et demi on a plus besoin de sa mamounette pour ce genre de truc. Donc tu comprends que ce détour par une boulangerie qui de plus est se trouve éloigner de l’arrêt de bus a été une bonne perte de temps.
      pitou pitou

  1. ah les mômes 🙂 si il a des sous, il aurait pu s’acheter lui même son pain le grand de 16 ans 🙂

    dommage pour la sortie foirée ça aurait pu être cool 😉

    • oui 16 ans, des sous en poche, la section patisserie-boulangerie du lycée qui avait fait des croissants et pain chocolat le matin même, donc du jour et il trouve le moyen de ne pas le prendre là-bas grrr !
      je lui aurais tordu le cou ce jour-là 🙂
      non je rigole !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Array ( [0] => WP_Post Object ( [ID] => 1862 [post_author] => 1 [post_date] => 2014-08-14 19:38:45 [post_date_gmt] => 2014-08-14 17:38:45 [post_content] =>
imagesCAFED9P2
Le jour où le gamin me fit tourner en bourrique

Mercredi soir je décidais que le lendemain soir donc le jeudi, j'irai accompagné du fiston à la piscine histoire de se détendre un peu. Après m'être renseigné sur le prix d'entrée qui était de l'ordre de 3,50 euros par personne, je préparais joyeusement mon sac en prenant soin de ne rien oublier, la monnaie pour le bus ainsi que pour l'entrée et bien sûr convenir du lieu de rendez-vous avec le gamin afin de partir ensemble. A cet instant même, je ne rêvais que d'une seule chose : être dans l'eau et nager. Le lendemain soir donc, je rejoignais comme prévu mon fils sur le lieu de rendez-vous afin de prendre le bus jusqu'à la piscine municipale.

Arrivé au rendez-vous, je le retrouvais tout sourire. Je sentais qu'il était content de pouvoir faire lui aussi un bon plouf dans l'eau mais je sentais aussi qu'il avait envie de me dire quelque chose. C'est alors qu'avec une voix toute douce il me dit : ' mamman, j'ai faim, il faudrait qu'on s'arrête à une boulangerie' Oups je n'avais pas prévu ça...D'autant plus que ce ne sont pas les fruits ni les barres de céréales qui manquent à la maison ! Là évidemment je lui dit clairement que je ne suis pas très contente de lui sur ce coup là et qu'à son âge ce genre de soucis ne devrait plus avoir lieu. Mais évidemment trop gentille que je suis, c'est chargé comme une dingue puisque d'un côté j'avais le sac oû j'avais mes cours et de l'autre mes affaires de pisine qu'on commença à s'enfoncer dans le centre ville à la recherche d'une boulangerie où évidemment le prix des viennoiseries ne seraient pas exorbitant. Il est déjà 5 heures, l'heure où on aurait dû arrivé à la pisine ! bon bref, après avoir pris son goûter de bibounet, oui parce que là à l'age qu'il a ça fait gnegne ; nous voilà dans le bus. Ouf...enfin ! 5h20 nous descendons du bus, il nous reste 10 mn à pied avant d'atteindre l'établissemnt. Ca y est nous y sommes, nous prenons les tickets d'entrée et direction les vestiaires. Seulement voilà, une fois en maillot il faut mettre les affaires dans des casiers qui se ferment à l'aide d'un code personnalisé, je pars donc à la recherche d'un casier de libre. Voici que j'en fais un, il marche pas. J'en fais donc un deuxième, idem...un troisième, un quatrième......exédée j'appelle au secour, quelqu'un vient et m'explique que la plupart des casiers sont cassés, j'en trouve enfin un qui fonctionne ! oui mais tout ce bazar c'est 1/2 heure de perdu. Il est donc 6 h 00 quand nous nous retrouvons enfin les pieds dans l'eau !!! Normalement à 6h30 on est sensé sortir de l'eau, oui car si on veut pas louper le dernier bus qui nous ramène à la maison, il faut partir relativement tôt. Mais là étant donné que nous sommes arrivé avec du retard, je décidais et là fut mon erreur de rester 10 mn de plus. Voilà que les 6h40 s'affiche sur la pendule, nous devons donc prendre la direction des vestiaires. Petit passage sous la douche et vite en cabine pour se rhabiller. Jusqu'à là ça va, mais là où ça se corse c'est quand il a fallu que j'enfile mes satanées chaussettes, re 5 mn de perdu ! Il faut alors qu'on se presse pour prendre le bus qui nous ramène au centre ville qui lui nous permettra de prendre notre bus qui nous ramènera chez nous. Il faut faire vite, notre dernier bus est à 19h30 et il est déjà 19h00. Et là vlan le temps d'arriver jusqu'à l'arrêt le bus qui doit nous ramener dans le centre ville nous passe sous le nez, reste plus qu'à essayer d'aller à pied dans un des quartiers de la ville où notre bus maison doit passé. Mais malheureusement malgré un pas bien cadencé nous le loupons de peu. Le train ? impossible, la gare sncf est trop loin et le temps qu'on y arrive il sera déjà parti. Il faut trouver une solution. Mon ex, ? non préfère pas...il serait trop content de nous voir dans la merde et du coup me ferait rappeler que je peux dire ce que je veux : il nous est indispensable. Donc ça non non non !!! La seule solution au problème : le taxi Nous voilà donc reparti à pied jusqu'au centre ville en quête d'un taxi. Je retire donc des sous dans une banque en plein centre ville à 20h00 du soir dans la fraîcheur et l'humidité pour payer celui qui nous amènera jusqu'à notre village. Total de la course : 50 euros tout rond !!! Je suis éreintée, j'ai envie d'aller aux toilettes et surtout j'ai pas envie de préparer la bouffe donc au point où on en est on fait un tour par la case Mc Do.

Nous rentrons enfin chez nous épuisés par cette aventure qui non seulement m'aura couté la coquette somme de 57 euros mais qui en prime me fit tombé malade puisque à l'heure actuelle où je tape ce texte, j'ai mal à la gorge et suis sous traitement médical !!!!

Bonjour la sortie !!!!

[post_title] => 57 euros la sortie piscine ! qui dit mieux ? [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => 57-euros-sortie-piscine-dit-mieux [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2014-08-14 19:40:29 [post_modified_gmt] => 2014-08-14 17:40:29 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://labulledesmachinschoses.fr/?p=1862 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 6 [filter] => raw ) )