Le bourreau de l’anti-sommeil

Le 13 mai 2013. Jour où mon ex débarquait à l’improviste et n’allait pas me laisser dormir de la nuit

Oui je sais, à cette époque on entretenait une relation un peu bizarre et il lui arrivait parfois de débarquer et par conséquent de passer la nuit à mes côtés sans pour autant qu’il se passe quoi que ce soit.

Qui a dit que la transmission de pensée n’existait pas ?

Ce jour là à 23 heure pétante, alors que je repassais le linge tout en regardant un film à la télé, l’homme, c’est à dire mon ex débarquait ! Trop contente de ne pas à avoir à lui téléphoner pour lui embrouiller la cervelle pour une séance de sport en chambre (ben oui quoi fallait bien que j’assouvisse mes envies), je l’accueillais avec un sourire qui en disait long sur le plan stratégique que j’allais mettre en oeuvre. Après avoir fini le brin de repassage,  j’allais dans la salle de bain pour une méga beauté digne d’une Marylin Monroe et ce afin de l’ensorceler, sauf que là ce n’était pas gagner d’avance : Monsieur était devant son ordi et apparemment n’était pas prêt à le lâcher.

imagesCARRXI85

A 1h00 du matin, n’en pouvant plus, je lui annonçais que j’allais me coucher en espérant qu’il capte mon S.O.S. A quelle l’heure était-il venu me rejoindre dans le lit ? Je n’en sais fichtrement rien !!! Il y avait belle lurette que je roupillais ! Alors que la nuit était bien avancée et que j’étais tout bien sous la couette, me voilà déranger par l’énergumène qui était à côté de moi, oui tu as bien deviné ; l’homme.

Non, ce n’était pas une envie soudaine de me chevaucher, loin de là ! Monsieur n’avait tout simplement pas arrêter de gigoter toute la nuit, s’était lever mille et une fois tout en laissant tomber des livres, s’était embroché dans les sacs qu’il avait ramené et pour couronner le tout c’était cogné la tête sur la porte de la cuisine !!! Je lui aurai bien proposé le Kâma sommeil, mais n’étant pas très à l’affût des nouveautés, il aurait fallu que je lui expliquais ce que ça veut dire et vu l’heure, je n’en avais franchement pas envie. Mamilla ! Quelle nuit mouvementée. Autant dire que le lendemain matin, j’étais carrément dans le cirage.

Tu te rends compte de la frustration qui m’envahissait, non seulement mon plan du zizi sexuel n’avait pas fonctionné mais en plus il m’avait empêché de dormir de toute la nuit !

pfff les mecs !

pitou pitou

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*