soulagée…je mets les clés sous la porte

Frustration ou soulagement, il fallait prendre une décision. Je l’ai prise

Aujourd’hui et après avoir mûrement réfléchis, je décidais de fermer mon entreprise définitivement. C’est donc avec un pincement au coeur que je me suis rendu à la chambre de commerce pour remplir le formulaire et le faire valider.
Mon entreprise est en cessation d’activité depuis ce jour à 16h30 et sera officiellement radié dans environ 15 jours.

Qu’est ce qui change

En fait pas mal de chose, je suis bien sûr un peu frustrée car je prend ça comme un échec mais en même temps je me dis que c’est un mal pour un bien, donc en fin de compte soulagée.
Soulagée car je n’aurais plus à trouver LE sujet du siècle qui pourrait intéresser le lecteur, pas facile de faire un article quand on a rien à se mettre sous la dent . Soulagée de ne plus regarder scrupuleusement Google analytic pour savoir quelles sont les statistiques, avoir chaque mois la peur au ventre en l’ouvrant c’est pas toujours le top. Soulagée aussi de ne plus se mordiller et broyer du noir parce qu’il n’y a aucune rentrée d’argent, parce que tu comprend cher lecteur et chère lectrice déclarer aux impôts la somme de 19 € ça fout vraiment les boules car là oui tu te rends compte que tu t’es donné à fond pour des clopinettes 🙁 Soulagée de ne plus piocher dans mon RSA pour payer cette putain de Taxe foncière des entreprises ! Soulagée aussi quand tu sais que lorsque tu vas ouvrir ta boîte mail le matin de bonne heure tu ne seras pas triste qu’il n’ y a aucune proposition pour un article sponsorisé ou un test de produit. Et enfin soulagée parce que je vais pouvoir m’exprimer librement, sans construction élaboré d’un texte ni à réfléchir quels sont les mots clés qui peuvent convenir.

woman-570883_1280

Se sentir enfin libre

D’une passion c’était devenu une prison, tu sais le truc où tu veux t’en détacher car il ne t’apporte plus satisfaction mais où tu es obliger de rester parce que c’est ton boulot.
Là je serais libre d’écrire des articles quand j’aurais vraiment quelque chose à dire et non plus à fouiller dans tout le net pour trouver une source d’inspiration.

Qu’est ce que je vais faire ?

Rien 😀 😀 😀 ! mais non voyons ! Ce n’est pas parce que je ferme l’entreprise que je ne ferais plus rien, j’ai mes créas qui d’ailleurs une fois fini sera mis en photo dans mon deuxième blog ( l’Atipic Blue), j’ai mon Kendji, j’ai le kiné deux fois par semaine et la muscu et je continuerais bien sûr à écrire des articles sur celui-ci et quelques uns sur le troisième (dodo métro boulot) comme quoi tu vois, je ne serais pas carrément à la masse 😉

cress-15086_640

Conclusion

Même si j’aurai préféré un avenir meilleur pour La bulle des machins choses, je me dis tant pis, c’était quand même une expérience, j’ai connu ce que connaissent des millions d’auto-entrepreneurs, la merdouille.

Sur ce je te laisse et te fais pleins de pitou pitou

Rendez-vous sur Hellocoton !

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Array ( [0] => WP_Post Object ( [ID] => 4193 [post_author] => 1 [post_date] => 2016-04-22 22:18:55 [post_date_gmt] => 2016-04-22 20:18:55 [post_content] =>
Frustration ou soulagement, il fallait prendre une décision. Je l'ai prise

Aujourd'hui et après avoir mûrement réfléchis, je décidais de fermer mon entreprise définitivement. C'est donc avec un pincement au coeur que je me suis rendu à la chambre de commerce pour remplir le formulaire et le faire valider. Mon entreprise est en cessation d'activité depuis ce jour à 16h30 et sera officiellement radié dans environ 15 jours.

Qu'est ce qui change

En fait pas mal de chose, je suis bien sûr un peu frustrée car je prend ça comme un échec mais en même temps je me dis que c'est un mal pour un bien, donc en fin de compte soulagée. Soulagée car je n'aurais plus à trouver LE sujet du siècle qui pourrait intéresser le lecteur, pas facile de faire un article quand on a rien à se mettre sous la dent . Soulagée de ne plus regarder scrupuleusement Google analytic pour savoir quelles sont les statistiques, avoir chaque mois la peur au ventre en l'ouvrant c'est pas toujours le top. Soulagée aussi de ne plus se mordiller et broyer du noir parce qu'il n'y a aucune rentrée d'argent, parce que tu comprend cher lecteur et chère lectrice déclarer aux impôts la somme de 19 € ça fout vraiment les boules car là oui tu te rends compte que tu t'es donné à fond pour des clopinettes :( Soulagée de ne plus piocher dans mon RSA pour payer cette putain de Taxe foncière des entreprises ! Soulagée aussi quand tu sais que lorsque tu vas ouvrir ta boîte mail le matin de bonne heure tu ne seras pas triste qu'il n' y a aucune proposition pour un article sponsorisé ou un test de produit. Et enfin soulagée parce que je vais pouvoir m'exprimer librement, sans construction élaboré d'un texte ni à réfléchir quels sont les mots clés qui peuvent convenir.

woman-570883_1280

Se sentir enfin libre

D'une passion c'était devenu une prison, tu sais le truc où tu veux t'en détacher car il ne t'apporte plus satisfaction mais où tu es obliger de rester parce que c'est ton boulot. Là je serais libre d'écrire des articles quand j'aurais vraiment quelque chose à dire et non plus à fouiller dans tout le net pour trouver une source d'inspiration.

Qu'est ce que je vais faire ?

Rien :D :D :D ! mais non voyons ! Ce n'est pas parce que je ferme l'entreprise que je ne ferais plus rien, j'ai mes créas qui d'ailleurs une fois fini sera mis en photo dans mon deuxième blog ( l'Atipic Blue), j'ai mon Kendji, j'ai le kiné deux fois par semaine et la muscu et je continuerais bien sûr à écrire des articles sur celui-ci et quelques uns sur le troisième (dodo métro boulot) comme quoi tu vois, je ne serais pas carrément à la masse ;)

cress-15086_640

Conclusion

Même si j'aurai préféré un avenir meilleur pour La bulle des machins choses, je me dis tant pis, c'était quand même une expérience, j'ai connu ce que connaissent des millions d'auto-entrepreneurs, la merdouille.

Sur ce je te laisse et te fais pleins de pitou pitou

[post_title] => soulagée...je mets les clés sous la porte [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => clef-porte-entreprise [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2016-04-22 22:18:55 [post_modified_gmt] => 2016-04-22 20:18:55 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://labulledesmachinschoses.fr/?p=4193 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) )