Eric Wayaffe, photographe par passion

Savoir saisir l’instant présent, l’immortaliser pour le rendre encore plus beau, partager l’émotion, la tristesse, la joie, tels sont les atouts que doit avoir un bon photographe, chose qu’Eric Wayaffe a incontestablement.

Aujourd’hui, tu vas découvrir cher lecteur et chère lectrice un photographe Bruxellois, Eric Wayaffe. Tombée sous le charme de ses photos, je vais t’entraîner à travers ces clichés dans cette ville mystérieuse qu’est Pragues.
Mais je vais aussi te parler de lui, de son travail, de sa passion.

Né en juillet 1960 à Liège, Eric Wayaffe fait une formation d’ingénieur civil à l’université de Liège, suivit d’une première formation à la photographie réalisé à l’ICADI. De 1992 à 2000 il se reforme un « oeil » à l’académie des arts et métiers Constantin Meunier (Etterbeek).Ses premiers amours photographiques sont le reportage et la photographie de paysages, les portraits et par la suite des modèles  tendance « mode-glamour ». Travaillant essentiellement en négatif noir et blanc par soucis économique d’abord puis par passion, il expose pour la première fois en 1994 à l’office du tourisme de Nieuwpoort. Par la suite, d’autres  suivirent puisqu’ entre 2001 et 2010 ses photographies font l’objet de plusieurs expositions  notamment à Madère à la galerie de Funchal, capitale de l’île Portugaise de Madère où il résidera de 2004 à 2006 ainsi qu’au Centre culturel d’Evère puis en Belgique aux galeries « La petite Galerie » à Bruxelles et « Extrapole » de Liège. Entre temps il fait partie d’une grande exposition collective « Ars Varia » dont il fait parti et en 2010 au moment de la St Valentin, il participe en invité surprise à une courte expo à la galerie « Another Road » de Gand « S-excuse-me » .
Ses inspirations tournent autour des photos de l’époque Hollywodienne, Jean Loup Sieff pour ses ambiances, Jonvelle pour son regard intimiste et Helmut Newton pour son audace et sa provocation.

Maintenant que tu as eu un bref aperçu du parcours de l’artiste, partons à la découverte de Pragues

Pragues, capitale de la République tchèque où son air de bohème et son cotée féerique nous rappelle inlassablement la présence légendaire des alchimistes au XVe siècle. Pragues et ses secrets dévoilés en photo par Eric Wayaffe.

Fotor prague 1

Fotor prague3et 4

Prague

Soir de Noël, le froid s’est emparé de la ville et seules quelques âmes errantes osent s’aventurer dans la nuit, il se dégage de ces photos une atmosphère pesante, étrange, presque impénétrable comme si le temps c’était tout d’un coup arrêté. J’aime cette ville, j’aime ces clichés en noir et blanc pris au détours d’une ruelle, de cette autre vision citadine, prenante et majestueuse.
Pour une fois, je vois la capitale Tchèque  sous un angle différent, celui de l’oeil avertit d’Eric Wayaffe. Ces photos m’ont captivés, je suis tout simplement émue.

Si toi aussi tu ais tombé sous le charme et veux en savoir encore plus sur lui et  découvrir d’autres de ses oeuvres,  tu peux visiter son site « Ombres et Lumières« et pourquoi pas t’offrir un petit calendrier ou des cartes postale pour 20 euros ou bien des autocollants à 7 euros  😉 cliquer ici


T
u peux également le suivre
sur
Facebook

En tout cas saches cher lecteur et chère lectrice qu’encore une fois j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article. Par ailleurs je remercie Eric Wayaffe de m’avoir permis de prendre quelques unes de ces photos pour illustrer mon article ainsi que de m’avoir fait confiance pour la rédaction sur la présentation de ses oeuvres.

Pitou pitou

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur Eric Wayaffe, photographe par passion

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Array ( [0] => WP_Post Object ( [ID] => 2966 [post_author] => 1 [post_date] => 2015-01-17 18:52:26 [post_date_gmt] => 2015-01-17 17:52:26 [post_content] =>
Savoir saisir l'instant présent, l'immortaliser pour le rendre encore plus beau, partager l'émotion, la tristesse, la joie, tels sont les atouts que doit avoir un bon photographe, chose qu'Eric Wayaffe a incontestablement.

Aujourd'hui, tu vas découvrir cher lecteur et chère lectrice un photographe Bruxellois, Eric Wayaffe. Tombée sous le charme de ses photos, je vais t'entraîner à travers ces clichés dans cette ville mystérieuse qu'est Pragues. Mais je vais aussi te parler de lui, de son travail, de sa passion.

Né en juillet 1960 à Liège, Eric Wayaffe fait une formation d'ingénieur civil à l'université de Liège, suivit d'une première formation à la photographie réalisé à l'ICADI. De 1992 à 2000 il se reforme un "oeil" à l'académie des arts et métiers Constantin Meunier (Etterbeek).Ses premiers amours photographiques sont le reportage et la photographie de paysages, les portraits et par la suite des modèles  tendance "mode-glamour". Travaillant essentiellement en négatif noir et blanc par soucis économique d'abord puis par passion, il expose pour la première fois en 1994 à l'office du tourisme de Nieuwpoort. Par la suite, d'autres  suivirent puisqu' entre 2001 et 2010 ses photographies font l'objet de plusieurs expositions  notamment à Madère à la galerie de Funchal, capitale de l'île Portugaise de Madère où il résidera de 2004 à 2006 ainsi qu'au Centre culturel d'Evère puis en Belgique aux galeries "La petite Galerie" à Bruxelles et "Extrapole" de Liège. Entre temps il fait partie d'une grande exposition collective "Ars Varia" dont il fait parti et en 2010 au moment de la St Valentin, il participe en invité surprise à une courte expo à la galerie "Another Road" de Gand "S-excuse-me" . Ses inspirations tournent autour des photos de l'époque Hollywodienne, Jean Loup Sieff pour ses ambiances, Jonvelle pour son regard intimiste et Helmut Newton pour son audace et sa provocation.

Maintenant que tu as eu un bref aperçu du parcours de l'artiste, partons à la découverte de Pragues

Pragues, capitale de la République tchèque où son air de bohème et son cotée féerique nous rappelle inlassablement la présence légendaire des alchimistes au XVe siècle. Pragues et ses secrets dévoilés en photo par Eric Wayaffe.

Fotor prague 1

Fotor prague3et 4

Prague

Soir de Noël, le froid s'est emparé de la ville et seules quelques âmes errantes osent s'aventurer dans la nuit, il se dégage de ces photos une atmosphère pesante, étrange, presque impénétrable comme si le temps c'était tout d'un coup arrêté. J'aime cette ville, j'aime ces clichés en noir et blanc pris au détours d'une ruelle, de cette autre vision citadine, prenante et majestueuse. Pour une fois, je vois la capitale Tchèque  sous un angle différent, celui de l'oeil avertit d'Eric Wayaffe. Ces photos m'ont captivés, je suis tout simplement émue.

Si toi aussi tu ais tombé sous le charme et veux en savoir encore plus sur lui et  découvrir d'autres de ses oeuvres,  tu peux visiter son site "Ombres et Lumières"et pourquoi pas t'offrir un petit calendrier ou des cartes postale pour 20 euros ou bien des autocollants à 7 euros  ;) cliquer ici

Tu peux également le suivre sur Facebook

En tout cas saches cher lecteur et chère lectrice qu'encore une fois j'ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article. Par ailleurs je remercie Eric Wayaffe de m'avoir permis de prendre quelques unes de ces photos pour illustrer mon article ainsi que de m'avoir fait confiance pour la rédaction sur la présentation de ses oeuvres.

Pitou pitou

    [post_title] => Eric Wayaffe, photographe par passion [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => eric-wayaffe-photographe-par-passion [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2015-01-17 18:52:26 [post_modified_gmt] => 2015-01-17 17:52:26 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://labulledesmachinschoses.fr/?p=2966 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 2 [filter] => raw ) )