Et si j’achetais des « fans » facebook pour ma page ?

cropped-Fotor0706150042.png

Je sais ce que tu vas me dire cher lecteur et chère lectrice, des amis ça ne s’achètent pas, effectivement des amis ça ne s’achète pas  mais des fans qui like ta page facebook si, ça existe, c’est même devenu un phénomène de société.

Jusqu’à présent, je ne comprenais pas pourquoi moi petite auto-entrepreneur j’avais très peu de fan sur ma page facebook alors que certains et certaines peu connus du public et je dirais totalement inconnus arrivent en peu de temps à avoir une bonne marge de fans soit environ 1000 en quelques jours ! ballot n’est ce pas ?
Et bien en fait c’est archi simple, il existe des sociétés dont une qui peut te faire avoir 1000 fans pour la modique somme de 20 euros. Quand j’ai vu ça je suis carrément tombé sur le KU quoi que j’étais déjà assise 😉 mais quand même il y a de quoi s’égosiller.

Alors pourquoi avoir à tout prix le top de like
Et bien là aussi c’est archi simple et ça relève uniquement de la stratégie, en effet plus ta page est liké  plus les gens penseront que le contenu de ton blog (je parle de blog parce-que je suis blogueuse) est intéressant, ainsi les entreprises et les marques viendront plus facilement car qui dit notoriété dit que tu inspire la confiance, enfin bref toute une multitude de personnes seront prêtes à te suivre même si au fond tes articles ne relèvent pas du niveau maternelle.

Tout passe par le nombre de fan et peu importe si ce sont des inconnus , peu importe s’ils ne viendront jamais sur ton blog, l’essentiel c’est d’avoir le maximum d’abonnés. Récemment la patronne d’une petite entreprise m’a demandé combien j’avais de like et de fans sur Facebook, comme quoi tu vois cher lecteur et chère lectrice, ce n’est pas la qualité de ton texte qui compte mais bel et bien ta notoriété sur les réseaux sociaux.
Alors oui en regardant la rediffusion de l’émission « Envoyé spéciale » sur France 2, je me suis posée la question : Et si moi aussi je profitais de cette stratégie ? Après tout les hommes politiques le font, de même que Lady Gaga ou encore les entreprises en mal de reconnaissance. Si ça peut booster mon blog pourquoi pas, après tout il n’y a pas de mal à être connue ni d’ailleurs à faire ça puisque rien ne l’interdit.
Bon c’est vrais que d’un autre côté, passer de 15 fans à 1000, ça fait beaucoup d’un coup.
N’empêche que c’est à méditer.

Attention, je ne te demande pas de le faire car entre nous c’est tricher mais si j’ai voulu en parler c’est parce-qu’il ne faut pas se faire du mouron si on a peu de fans, nous au moins on a pas triché 😉

Si tu veux toi aussi revoir l’émission, voici le lien (cliquer sur le nom) en replay Acheter sa popularité sur les réseaux sociaux

Pleins de pitou pitou

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires sur Et si j’achetais des « fans » facebook pour ma page ?

  1. j’ai pas FB… donc dans l’esprit de certain, j’existe pas ^^ (oui il existe des gens qui pense que ta date de naissance, ta carte d’identité…ne prouve pas que tu existe, FB bien!) c’est pour ça que je ne sais pas liké de page (ni avoir de chance en plus à des concours). Moi j’aime un blog pour son contenu ^^

    • Comme je te comprend et suis tout à fait d’accord avec toi, moi aussi je préfère lire un joli texte plutôt qu’un truc…enfin bref. N’empêche que c’est assez révoltant, cette émission m’a permit d’ouvrir les yeux sur ces « pseudos » notoriétés, j’étais sidéré de voir que de telles pratiques pouvaient se faire en toute légalité et que certaines grandes marques ne prennent même pas la peine de vérifier la qualité d’un blog. En fait je comprend mieux pourquoi je ne suis pas populaire.
      Pour ce qui est de liké des pages facebook pour avoir plus de chance à un concours, j’estime que c’est là aussi un peu triché donc je ne le fais pas.
      pitou pitou

  2. tu a aussi les échanges de like, apres faut eviter d’echanger avec des filles qui font la même chose que toi sinon on tourne en rond c’est ce que su fb beaucoup n’on pas compris

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*