J’ai la pêche avec la pêche

J’ai la pêche quand j’ai un teint de pêche et que  je sens du bout de mes doigts que j’ai une peau de pêche, lorsque je bois un sirop de pêche tout en mangeant avec gourmandise une part de tarte aux pêches…Donc quoi de plus normal que j’ai eu envie de parler de ce fabuleux fruit qu’est la pêche.

 Certains de mes lecteurs et lectrices s’étonneront de voir cet article et se diront « Mais quel moustique l’a piqué pour qu’elle nous parle de ça ! », je vous répondrais donc que ce fruit juteux à souhait est lié à 2 choses, la première est mon récent sondage et l’autre mon projet qui se concrétisera définitivement en fin d’après-midi voir début de soirée. Hum…mais qu’est ce donc ? Encore un peu de patience.

Partons donc à la découverte de la pêche
La domestication du pêcher s’est faite en Chine, puis la  pêche fut importée en Inde et au Proche-Orient. Faisant suite à la conquête de la Perse, Alexandre le Grand l’introduisit en Europe sous le nom de pecta, par ailleurs son nom latin est « malum persicum » qui veut dire « pomme de perse ».
A partir du XIXème siècle, la pêche devient la base de desserts élaborés tel que consommer avec du caramel qui était le « pêcher gourmand » de la petite fille de la duchesse de Berry, la glace plombières de pêche nectarine pour les Rothschild ou encore la fameuse pêche melba crée en 1889 par le patissier Auguste Escoffier en honneur à la cantatrice australienne Nellie Melba.
Fruit de l’été par excellence, la pêche à l’avantage d’être peu sucrée et gorgée d’eau à 87%, est peu calorique  donc idéal pour les en-cas de fin de journée et peut être aussi consommer en un savoureux jus rafraîchissant pour se désaltérer.
Un petit jus ?

Ses bienfaits pour la santé ne sont pas à négliger puisqu’elle celle-ci contient des antioxydants qui ont la capacité d’empêcher l’oxydation du mauvais cholestérol, ce qui permet de diminuer la formation de la plaque à l’intérieur des artères et ainsi de réduire le risque de maladies cardiovasculaires.

La beauté
Il existe une recette de grand-mère toute simple à réaliser qui permet de revitaliser l’épiderme de la peau.
Il faut presser une pêche dans un récipient de telle façon à récolter son jus, l’appliquer en guise de masque pour le visage en laissant une pause d’une dizaine de minutes puis de rincer à l’eau claire.
On dit souvent « avoir un teint de pêche« , vous verrez que ce n’est pas aussi insignifiant comme on pourrait le croire après avoir effectué cette astuce beauté.
Et pour avoir un plaisir des sens tout en nuance, il suffira de piocher dans les produits de beauté d’Yves Rocher avec tout son lot de bain douche, billes parfumées pour le bain ou bien encore un lait hydratant…

Voilà j’espère que cet article vous aura plû (mrd l’utopie me gagne) et que les Hellocotonneuse et Hellocotonneux auront trouvé l’indice du projet (mrd encore utopiste pff)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*