Je te crache à la gueule et alors ?!

 Quand on confond la parole du prophète et la parole du diable ça donne de parfaits soldats pour servir le Roi des Enfers

Barbarie, haine, dégoût !!! Comment peut-on faire des atrocités pareils ? Où sont ces valeurs humaines, celles que l’on trouve dans le Coran ?
Où y a t’il écrit qu’il faut se faire réduire en bouillie ? Où y a t’il écrit qu’il faut commettre des attentats et réduire tout un peuple à néant ?
Savez-vous pauvres imbéciles que parmis les victimes il y avait de jeunes musulmans qui ne demandaient qu’à vivre !

ouarffff !!!!
ouarfffff !!!!

Alors oui toi le terroriste qui te croit plus fort que la moutarde je te crache à la gueule, je te montre mon dégoût et ma colère, je te montre que je n’ai pas peur de toi, tu m’inspires que de la pitié, tu n’as rien d’un bon musulman, tu n’es rien et ne crois pas qu’Allah t’ouvrira ses portes et qu’il te pardonnera car il n’y a rien à pardonner, on ne pardonne pas aux gens de ton espèce.

Le phrophète dit : « Celui que la prière n’éloigne pas de la turpitude et du blâmable ne peut que s’éloigner d’Allah ». » [Hadîth rapporté par Tabarânî.]

Donc par déduction je dis que ce qui s’est passé est largement blâmable et que non ignare que tu es tu n’es pas mort en martyr mais en parfait abrutis
J’ai honte pour toi.

La bulle des machins choses

Aujourd’hui je suis triste, triste de voir que des bandes de crétins puissent commettre de tels actes, qu’ont-ils dans la tête ? Désolée de me répéter mais pour moi ce ne sont pas de bons musulmans mais des barbares venu tout de l’enfer pour qui je n’ai que du mépris. Le Diable est en eux.

A bientôt

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires sur Je te crache à la gueule et alors ?!

  1. Ben dis donc ça sort des tripes. Je pense qu’ils ont mal compris la phrase du prophète. Que faire pour les arrêter??? En tout cas très bel article qui fait écho à ce que je pense.

  2. Réalité violentée
    « Une bulle, une plume pour partager tout en légèreté les choses de la vie »
    Vous avez raison. Sauf qu’aujourd’hui nos vœux pieux, hélas, ne se conforment pas toujours à nos rêves… Sauf qu’aujourd’hui « les choses de la vie » sont en train de devenir tout, sauf légères… On peut même dire qu’avec du sang à tous les étages et dans tous les ruisseaux de la jungle atlantiste, « Barbarie, haine, dégoût, atrocités », tournent aujourd’hui carrément au cauchemar.

    Une question : A qui profite le crime ? Et qui tire à soi les marrons du feu impérialiste washingtonien ? Oui, la question est bien de savoir qui sont ces laquais aplaventristes, ces êtres si parfaitement soumis et dévoués à la cause nauséeuse des prétendus maîtres du monde ?
    Dans ces conditions, n’est-il pas devenu urgent de résister aux rapaces apatrides et militaro-financiers de la planète ? Ou encore de tirer la tinette et sur le dévergondage politico-médiatique actuel et sur la “FRENCHIOT” (loi sur le contrôle des citoyens) malodorante de ce temps.
    (A titre d’information, “FRENCHIOT” est un néologisme qui, initialement, a été conçu par Marc Rees, pour traduire la version française du “Patriot Act” américain).

    Du coup, aux prochaines élections, il importe avant tout, me semble-t-il, d’être tous plus vigilants que jamais. Et, surtout, tout faire pour éviter qu’avec les briques de nos suffrages, cette étrange élite qui nous « gouverne » et qui s’emploie aujourd’hui si consciencieusement à détruire la démocratie française, ne nous construise en prime, -dans la cour carcérale de nos déboires citoyens-, quelques miradors supplémentaires…

    D’autant qu’il est à craindre que la légèreté d’« une bulle », d’« une plume »… la vôtre, la mienne, celle de tout un chacun, -noyée entre un passé amnésié et un futur usurpé- n’y survivrait alors sûrement pas.

    Pour ce qui est de l’ex président, son adhésion totale et entière au standard américain et ses va-t-en-guerre ne l’a pas empêché, en 2009, de poser menteusement au « Capitaine du vaisseau France ». Aujourd’hui, visiblement, il récidive.

    En réalité, ce que propose cet éminent illusionniste, -aux arrière-pensées aussi longues que les œuvres complètes de Maïmonide-, c’est de mener les Français en bateau. Une fois de plus !
    D’ailleurs, de ce point de vue, il y travaille d’arrache-pied. Probablement veut-il finir, en 2017, ce qu’il a si bien commencé… à détruire lors de son premier mandat ?

    Sur un autre registre, celui de François Asselineau (voir le lien), son discours, à l’opposé du discours officiel, c’est l’analyse lucide d’un homme aux antipodes des attouchements politiques obscènes sur le corps d’une réalité violentée. Une réalité sensiblement différente de celle présentée par l’ensemble des poulaillers politiques français et leurs auxiliaires médiatiques, alignés sur le vade-mecum vénénifère étasunien omniprésent.
    Notamment, quant à leur vision d’une France « en guerre ». Mais aussi celle des attentats de Paris.

    Quoi qu’il en soit, et jusqu’à preuve du contraire, nos suffrages nous appartiennent…
    En attendant, pas plus que nous ne sommes des « Charlots », nous ne sommes et ne serons gogolisés ou alzheimerisés par quiconque.
    En tout cas, sûrement pas par des gaullistes autoproclamés, abusivement dénommés « Les Républicains », ni même par la paroxystique propagande socialiste des fossoyeurs du peuple et de la nation.
    Et sûrement moins encore après consultation de cette vidéo ô combien édifiante :

    http://www.youtube.com/watch?v=AHiN-IjTI08

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*