J’oublie le décalage horaire ?…

Parce-que ça m’arrive parfois de lire autre chose que des niaiseries à 2 balles, j’ai découvert un article sur le décalage horaire dans le journal 20mn qui pourrait intéresser plus d’un(e) Mais je vous en dis pas plus et vous laisse découvrir mon billet

 

Une découverte révolutionnaire faite par des chercheurs japonais pourrait signer la fin du jeg tag grâce à un traitement qui agirait sur la vasopressine*. Mmmm…quelle jolie phrase j’ai faite MAIS creusons un peu plus le sujet avant de nous faire de fausses joies.

Bon ok, la découverte en question montre qu’on pourrait faire passer le cerveau d’un fuseau à un autre en évitant au corps de subir les méfaits du décalage horaire comme les insomnies, l’hypertension, la méga grosse fatigue et même pour certains l’obésité…mrd pas  bon pour moi ça !

Bon mais comment on fait pour ne pas subir tout ces désagréments
Simple. En agissant sur la vasopressine autrement dit l’hormone présente dans le cerveau , on pourrait ajuster plus rapidement notre horloge biologique au nouveau fuseau horaire.
Exemple. Je fais un voyage dont le décalage horaire est de 8h00, il me faut 8 jours p our m’adapter à ce décalage, voir plus pour moi pake suis une « grande feignasse », avouez que c’est pas trop n’est-ce pas. Je suis que quelques un d’entre vous avez déjà fait l’amère expérience.
Alors là pour le coup, ce traitement spécial et adéquat évidemment nous ramènerait seulement à 2 jours d’adaptation, cool non ?! Mais oui avouez que c’est une bonne nouvelle.
SAUF que, dans toute découverte méga super il y a une réserve et non pas des moindres ! la fameuse hormone présente dans le cerveau est aussi une hormone antidiurétique qui agit également sur les reins ! Mrd alors ! manquer plus que ça ! comme d’hab faut que quelque chose ne tourne pas rond !

ALORS il faudrait donc développer un traitement qui n’ait aucune interaction sur cette fonction vitale.

J’vais essayer de développer le fond de ma pensée.
Si la petite pilule magique sortait, est ce que je me laisserais tenté ?
Oui c’est tentant, mais est-ce que ça vaut vraiment la peine de mettre en danger sa santé juste pour un peu plus de confort. J’aime bien être confronté  aux tempêtes, aux éléments qui se déchaînent mais lorsqu’il s’agit de ma santé, c’est pas pareil. Prendre le traitement au risque de me retrouver sur un lit d’hôpital entre la vie et la mort arrivé à destination, non très peu pour moi.
Laissons faire la nature et tant pis s’il faut mettre une éternité pour se remettre du jet-lag.

Et vous, oui vous qui me lisez, qu’en pensez vous ?

gifs pris sur le site :
Régions du lendemain- office du tourisme du canton de Vaud (Suisse)
gralons-net

région du lendemain

Rendez-vous sur Hellocoton !

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*