Les origines du shampoing

Le shampoing, produit d’hygiène et de beauté incontournable pour avoir une belle chevelure et se sentir belle. Mais que savons de plus sur lui ? Pas grand-chose n’est ce pas ? Suivez moi et découvrons le ensemble.

Présenté sous forme de liquide, crème ou solide ou encore en poudre, c’est un produit cosmétique qui permet de nettoyer sa chevelure et éventuellement de  traiter le cheveu. Sa formule contient des tensiosactifs.

1762, le mot anglais shampoo fait son apparition, il avait le sens de « masser ». Emprunté à l’anglo-indien « shampoo » qui venait de l’hindi chāmpo qui lui m’ême était dérivé du mot sanskrit/hindi chāmpnā, désignant les fleurs de la plante Michelia Champaca qui était traditionnellement utilisées pour créer des huiles odorantes pour cheveux, il permettait de masser le cuir chevelu et d’apporter une fragrance à la chevelure.

michelia champaca

Des vertus thérapeutiques

En 1814, Sake Dean Mahomed, né en Inde, ouvrit à Brighton un bain shampooinant sous le nom de Bains de Vapeur indien de Mahomed. On pourrait comparer ses bains aux hammam où les clients recevaient un traitement indien de champi, c’est à dire de massages thérapeutiques autrement dit des shampoing. Son service étant très apprécié, il reçut à l’occasion la haute distinction de Chirurgien Shampouineur de Georges IV.

Du bien-être à la beauté

Comment procédé les coiffeurs pour nous shampouiner ?

Au tout début, les coiffeurs anglais faisaient bouillir des paillettes de savon dans de l’eau avec des plantes afin de purifier et parfumer les cheveux.

Que contenaient-ils ?

A base de savon noir et de cristaux de soude, tous deux contenant des tensio-actifs (détergent), ils laissaient un dépôt blanchâtre. Les cheveux pouvaient alors devenir rapidement poisseux, ce qui n’était guère reluisant pour plaîre. Il faudra attendre le shampoing moderne actuel, pour régler ces soucis.
Au cours des années 1930, Drene élabore une formule améliorée avec lequel on obtiendrait le premier shampoing synthétique mais c’est réellement en 1931 qu’Eugène Schueller, de l’Oréal lance un shampoing à base de matière synthétiques, le Platinosel qui aura l’avantage de laisser les cheveux propres et soyeux.
puis arrive le tour de Dop (issu du fondateur de l’Oréal) en 1934 avec son shampoing grand public.

flacon de shampoing du début XXème siècle

En 1934, les grosses pubs du shampoing Dop destinée au grand public sensibilisent les Français et Françaises qui adoptent alors de nouvelles habitudes. (au XIXe siècle, les lotions trop fréquemment utilisées provoquaient des maux de tête, ainsi on se lavait les cheveux seulement tous les trimestres)

Dop et Eugène Schueller

 

Et bien voilà, j’espère que cet article qui sort un peu de l’ordinaire t’auras plu et que tu en auras appris un peu plus sur lui, quant à moi je te dis à bientôt et pitou pitou

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires sur Les origines du shampoing

    • le no poo, ça me dit quelque chose. Je crois que j’avais fait un article de ce genre sur mon ancien blog. Faudrait que je retrouve l’article et que je le publie sur celui-ci
      non je n’ai pas vu ton nouveau blog, il faudrait que tu me laisses un lien
      pitou pitou

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Array ( [0] => WP_Post Object ( [ID] => 3449 [post_author] => 1 [post_date] => 2015-05-21 16:42:22 [post_date_gmt] => 2015-05-21 14:42:22 [post_content] =>
Le shampoing, produit d'hygiène et de beauté incontournable pour avoir une belle chevelure et se sentir belle. Mais que savons de plus sur lui ? Pas grand-chose n'est ce pas ? Suivez moi et découvrons le ensemble.

Présenté sous forme de liquide, crème ou solide ou encore en poudre, c'est un produit cosmétique qui permet de nettoyer sa chevelure et éventuellement de  traiter le cheveu. Sa formule contient des tensiosactifs.

1762, le mot anglais shampoo fait son apparition, il avait le sens de "masser". Emprunté à l'anglo-indien "shampoo" qui venait de l'hindi chāmpo qui lui m'ême était dérivé du mot sanskrit/hindi chāmpnā, désignant les fleurs de la plante Michelia Champaca qui était traditionnellement utilisées pour créer des huiles odorantes pour cheveux, il permettait de masser le cuir chevelu et d'apporter une fragrance à la chevelure.

[caption id="" align="aligncenter" width="220"] michelia champaca[/caption]

Des vertus thérapeutiques

En 1814, Sake Dean Mahomed, né en Inde, ouvrit à Brighton un bain shampooinant sous le nom de Bains de Vapeur indien de Mahomed. On pourrait comparer ses bains aux hammam où les clients recevaient un traitement indien de champi, c'est à dire de massages thérapeutiques autrement dit des shampoing. Son service étant très apprécié, il reçut à l'occasion la haute distinction de Chirurgien Shampouineur de Georges IV.

Du bien-être à la beauté

Comment procédé les coiffeurs pour nous shampouiner ?

Au tout début, les coiffeurs anglais faisaient bouillir des paillettes de savon dans de l'eau avec des plantes afin de purifier et parfumer les cheveux.

Que contenaient-ils ?

A base de savon noir et de cristaux de soude, tous deux contenant des tensio-actifs (détergent), ils laissaient un dépôt blanchâtre. Les cheveux pouvaient alors devenir rapidement poisseux, ce qui n'était guère reluisant pour plaîre. Il faudra attendre le shampoing moderne actuel, pour régler ces soucis. Au cours des années 1930, Drene élabore une formule améliorée avec lequel on obtiendrait le premier shampoing synthétique mais c'est réellement en 1931 qu'Eugène Schueller, de l'Oréal lance un shampoing à base de matière synthétiques, le Platinosel qui aura l'avantage de laisser les cheveux propres et soyeux. puis arrive le tour de Dop (issu du fondateur de l'Oréal) en 1934 avec son shampoing grand public.

[caption id="" align="aligncenter" width="289"] flacon de shampoing du début XXème siècle[/caption]

En 1934, les grosses pubs du shampoing Dop destinée au grand public sensibilisent les Français et Françaises qui adoptent alors de nouvelles habitudes. (au XIXe siècle, les lotions trop fréquemment utilisées provoquaient des maux de tête, ainsi on se lavait les cheveux seulement tous les trimestres)

[caption id="" align="aligncenter" width="529"] Dop et Eugène Schueller[/caption]  

Et bien voilà, j'espère que cet article qui sort un peu de l'ordinaire t'auras plu et que tu en auras appris un peu plus sur lui, quant à moi je te dis à bientôt et pitou pitou

  [post_title] => Les origines du shampoing [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => les-origines-du-shampoing [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2015-05-21 16:42:22 [post_modified_gmt] => 2015-05-21 14:42:22 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://labulledesmachinschoses.fr/?p=3449 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 4 [filter] => raw ) )