Touches pas à mes parents

Touche pas à mes parents !

 

Ca y est la réunion au sommet chez mes parents a été effectuée. C’est un véritable soulagement que de savoir qu’elle n’interviendra plus. Adieu insultes , non respect de la personne et j’en passe ; qu’elle aille se défouler ailleurs. Quoique le mieux pour elle c’est qu’elle arrête définitivement le métier d’infirmière car maltraiter les p’tits vieux c’est facile, ils sont vulnérables, n’ont plus la force de se défendre alors face à cette énergumène ils se taient par peur de représailles. C’est justement ça le piège, elle profite de leur faiblesse et c’est ce que j’appellerai de « l’abus de faiblesse ». Je ne sais pas si des gens me lisent et ont vécu la même situation ou la vivent en ce moment, mais quoiqu’il en soit si je dois leur dire quelque chose c’est : ne vous laissez pas faire, agissez, la maltraitance est grave. La maltraitance ce n’est pas seulement physique mais ça peut être psychologique car lorsqu’on met quelqu’un plus bas que terre, on ne peut pas dire qu’on fait tout pour son bien-être.

Si vous me lisez et que vos parents sont proches, essayez de leur rendre un peu plus souvent visite. Il y a tellement de choses qu’on ne sait pas, qu’on ne voit pas et quand on l’apprend, on tombe des nues…On se dit mais mrd…Qu’est ce qui se passe ? Comment se fait-il qu’on puisse maltraiter une personne comme ma mère ou mon père ou encore mes grands-parents, moi qui croyais les avoir laissés entre de bonnes mains, voilà que j’ apprends que c’est tout le contraire ! C’est l’inquiétude qui vous gagne, mais c’est aussi la colère et l’indignation, c’est un véritable choc qui vous bouffe de l’intérieur. Hier la p….asse d’infirmière n’était pas au rendez-vous, ben voyons ! Quoiqu’il en soit j’ai ouvert ma bouche sans cris, sans gros mots, je me suis juste fait entendre. Ma soeur ? ouai elle comme elle est souvent à l’ouest, elle ne comprenait pas trop pourquoi elle était là ! Enfin bref tout c’est bien passé, les auxiliaires de vie ont apportés leurs précieux témoignages, la tutrice et curatrice de mes parents va faire les démarches nécessaire : téléphoner à l’infirmière en question suivit d’un courrier afin de lui dire de ne plus intervenir. Venant d’une autorité, elle ne pourra que s’y plier, ça a disons…plus d’impact que si ce sont les enfants qui le font.

Les démarches auprès d’autres infirmiers sont faites, il n’y a plus qu’à prier maintenant pour ne pas tomber sur quelqu’un de pire qu’elle.

Voilà je suis soulagée, on ne la verra plus.

pitou pitout à tous ceux et celles qui m’ont lu

Rendez-vous sur Hellocoton !

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*