Un jour, ma psy m’a dit

Mettre des mots sur ses pensées, avouer son stress et se redonner du courage n’est pas une chose aisée. Alors un jour ma psy m’a dit…

Des séances de psy desfois ça sert, ça sert quand on a de l’âpreté dans les tripes, ça permet de verser une larme loin du regard des autres. Parce que devant les autres il faut être courageuse, forte et n’avoir peur de rien, surtout ne jamais montré un signe de faiblesse. Il faut faire semblant, faire dans le paraître. Mais un jour on craque. Tout est trop lourd à porter, alors oui la psy elle sert, avec elle on ose tout lui dire sans être jugé et on se rend compte qu’il y avait longtemps qu’on avait pas mis des mots sur nos maux.

images1

De séances en séances, on se défoule à sa façon.  Désagréable ? non je ne le suis pas. Juste un peu contrariée parce que desfois tu vois un os se met en travers de la gorge et m’empêche de respirer, de me sentir libre et évidemment manque de bol, je m’enferme, je ne veux plus sortir. A quoi bon ! sortir pourquoi faire, parler de quoi ? de mes problèmes ?! non, je ne veux pas, alors je reste cloitrée chez moi. Inlassablement devant mon écran, j’écris quelques articles sur mon blog mais que sait-tu de moi, rien ; tu me connais par mes textes mais tu n’es pas avec moi pour vivre ce que je vis.

Alors un jour ma psy m’a dit : « il faudrait que vous vous forciez à sortir, voir des gens, échanger… » – Elle ne croit pas si bien dire, oui c’est vrais j’ai besoin d’échanger, de vivre plutôt que de rester dans l’ombre. Brille Sylvie, brille…Sors de ta bulle 🙂
Alors j’ai pris mon courage à deux mains et je me suis forcée à sortir, à voir de monde ; qu’est-ce-que ça fait du bien, si si je t’assure, si tu t’en donnes la peine tu verras que les gens ne sont pas si méchants que ça, que tu peux parler d’autres choses que de tes problèmes et surtout que ça peut t’arriver de te payer de bonnes tranches de rire.
C’est vrais ça ne dure qu’un moment parce quand tu reviens chez toi, tu…Non finalement non, tu ne penses pas tout de suite à tes problèmes mais plutôt aux bons moments de ta journée.

images

Alors là oui tu comprends toute l’importance de  ce que t’as dit ta psy,  ne faut pas rester cloîtrée chez soi, il faut sortir, voir des gens, échanger bref vivre.

Alors si un jour toi aussi cher lecteur et chère lectrice tu es dans ce genre de situation, ne te laisse pas aller – Sors…

A bientôt et pitou pitou

l'écriture...une passion, une vie

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur Un jour, ma psy m’a dit

  1. Quand je vivais seule, j’avais comme ligne de conduite d’accepter toutes les invitations même si, parfois, je n’avais pas envie de sortir… j’ai ainsi fait plein de belles rencontres et j’ai vécu de chouettes moments… Bisous

    • Oui c’est vrais que les chouettes j’en ai quelques uns, mais il est vrais aussi que quand on a pas du tout envie de sortir c’est parfois dur de se forcer donc dans ce cas, je préfère refuser pour me reposer mais si je suis en forme, je cède 😉

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*