2 IRM dans la poche, une ordonnance dans la fouille et quelques médocs

quoi de neuf docteur ?

« Aïe bobo genoux » j’avais dit quelques mois auparavant au médecin. En effet, impossible de me mettre les deux genoux à terre sans hurler de douleur, bon d’accord j’exagère un peu mais quand même la douleur était bien présente et je ne pouvais pas rester plus de 10 secondes dans cette position. Aussi quand je me mettais accroupis j’avais la sensation que ceux-ci se bloquaient. Donc le passage chez le toubib était quasi obligatoire. Aussi dans un élan de bonté, il me fit 3 ordonnances. La première c’était pour une radio des genoux où ils n’avaient rien trouvé de spécial ; la deuxième et la troisième était pour un IRM des 2 genoux à une semaine d’intervalle. A l’IRM il s’est avéré qu’ils ont trouvé…ben de l’arthrose, enfin en tout cas un début. Je sais à mon âge ça fait un peu space mais c’est la vérité absolue.

Aujourd’hui d’un pas alerte, je me rendais chez le medecin. Mon seul soucis était de savoir si je pouvais continuer le sport où si je devais tout arrêter. Mais j’avais tout de même bon espoir puisque le medecin de l’IRM m’avait dit que je pouvais en tout faire de la natation, ce qui était déjà ça.
Arrivée dans son cabinet, il m’expliqua le fonctionnement des os et ce qui se passait à chaque fois que je les pliais. Je comprenais mieux maintenant pourquoi lorsque je reste assise j’ai un peu mal.
La très forte douleur qui survient lorsque je met les genoux à terre sont dû principalement à mon poids, imaginez un instant : vous avez un petit problème de cartilage ce qui avec un poids raisonnable devrait vous créer une minime douleur quand vous vous mettez à genoux. Puis un jour vous grossissez d’environ 15 kilos en espace de quelques mois, votre cartilage du coup s’use plus vite et lorsque vous vous mettez à genoux c’est 15 kilos en plus que les extrémités de vos genoux doivent supporter. Automatiquement la douleur devient plus intense.

L’ordre du medecin est simple  » Mme XXX, il faut continuer à maigrir et perdre environ 10 à 15 kilos « .

Et évidemment la question qui me brûlait les lèvres « ok doc, mais le sport je peux toujours en faire ? le vélo, la salle de gym pour le cardio enfin tout ça quoi ? »
Ouf, le doc me dit :  » oh que oui il faut en faire du vélo, c’est même largement conseillé tout comme le vélo éllyptique, vélo allongé et natation. Seule la randonnée pedestre est encore déconseillée « .
grrrr j’ai tellement envie d’enfiler mes chaussures de rando, prendre mon sac à dos et vadrouiller dans la colline. Il n’y a rien à dire faut vraiment que je perde du poid si je veux retrouver cette activité sportive.

Voilà je m’en vais donc avec une ordonnance pour quelques médocs sous le bras, soulagée de n’avoir rien de grave et avec l’envie de donner le meilleur de moi-même pour arriver à perdre ces satanés kilos.

Tout ce que j’espère maintenant c’est d’écrire dans 6 mois sur toi petit journal que j’ai maigris de 10 kilos (ouai bon un peu toujours rêver…), que je me porte comme un charme (ça c’est plus accessible) et que je suis devenue la Wonder Woman des temps modernes héhé !

A + petit journal et pitou pitou à tous ceux et celles qui m’ont lu

Pitou pitou

Rendez-vous sur Hellocoton !

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*