TOURISME,  VOYAGER ZEN

30 ans de voyages

Un jour un abonné Youtube m’a dit, « mais tu ne voyages jamais ?  » – je lui ai répondu « bien sur que oui ! parcours ma chaîne et tu verras « 

La grande majorité des gens pensent que voyager consiste à aller à l’étranger et de faire un maximum de pays. Effectivement partant de ce principe, ils est évident qu’on pourrait dire que je ne voyage guère, surtout au vu de mes vidéos Youtube ou même de mon blog.

Mais en 30 ans, j’ai fait l’Italie, l’Espagne, la République tchèque et la Slovaquie, la Pologne, la Croatie, la Serbie, La Belgique, le Canada et le Maroc. Tu me diras « oulà mais c’est peu pour quelqu’un qui adore barouder » – j’ai envie de te dire, j’ai fait la France aussi 😀 car on dirait pas comme ça mais visiter la France ça prend du temps.

Peu de pays, mais beaucoup de temps à les découvrir.

Comme je le disais plus haut, ça fait maintenant 30 ans que je voyage. Partir à la découverte d’un pays, d’une culture est essentiel pour moi. Mais j’estime que pour connaître vraiment un pays, pour savoir tout ou presque de la tradition et de sa culture, il ne suffit pas de passer juste une semaine. 3 semaines voir même 2 à 3 mois et plus si on le peut est idéal pour le découvrir pleinement.
Imagine que tu veux visiter la France (ça tombe bien, le Covid ne nous permet pas d’aller bien loin) – tu voudras la découvrir. Peut-être auras tu envie de connaître la gastronomie française, ses bons vins ou auras tu envie de découvrir ses montagnes, ses côtes, ses villages ou tout simplement ses villes ( Toulouse, capitale occitane ). Tu vois bien qu’avec tout ce que la France peut t’offrir, il y a de quoi faire ! Comment veux tu alors en 1 semaine, dire j’ai visiter la France ! ce n’est pas possible n’est ce pas ? Et bien pour moi c’est pareil – lorsque je visite un pays, je le vis, je m’en imprègne, je ne fais pas que le survoler.

C’est justement pour ça qu’il y a peu de pays à mon actif. Là où les gens de 30 ans se vanteront d’avoir fait 25 pays, moi je fais office de pâle figure mais là où j’ai plein de choses à raconter, eux n’en ont que peu.
Par exemple, l’Italie je la connais par coeur – je suis allé en Lombardie, Toscane, Ligurie, dans le Piémont, en Sardaigne et même jusqu’en bas de la botte, en Calabre. Je restais souvent longtemps dans chaque région – notamment au Piemont. Alors oui, il m’a fallut du temps pour la visiter. Je ne l’ai pas fait en 5 mn chrono 😂

tour de PISE (Italie)

Parlons argent

Parlons. maintenant de choses qui fâchent, l’argent. j’ai terminé lamentablement ma seconde pro sans bagages, du coup je ne pouvais pas prétendre à un bon poste de secrétaire, qui plus est nous étions en pleine crise économique. Là où nos parents avaient réussit, nous les jeunes ont échouaient. Trouver un travail en CDI relevait de l’exploit alors sans diplôme, je te laisse imaginer. Les stages à l’étranger à mon époque n’existaient pas et d’ailleurs si ça aurait été le cas, l’Etat n’aurait rien pris en charge, donc tout aurait été à nos frais.
Comme tu le comprendras, avec un salaire de grain de riz tu ne peux évidemment pas prendre le train pour l’autre bout du monde et encore moins l’avion – d’autant plus que les nombreux avantages actuels n’existaient pas avant ! Je ne sais combien de fois nous avons fait du stop pour aller à Marseille ! 😂
Le seul moyen pour envisager de barouder un peu, cumuler les petits boulots et mettre de l’argent de coté (ça tombe bien je vis encore chez mes parents).

Les choses sérieuses commencent

A 20 ans les choses sérieuses commencent. Après avoir mis pas mal d’argent de côté, nous décidons ( j’étais pas seule) de partir en Pologne et en Tchekoslovaquie. Prague m’a beaucoup marqué, quelle belle ville ! La Pologne c’est pas seulement Gandsk et ses industries c’est aussi les petites villes moyenâgeuses comme Cracovie ou bien encore la Forêt de Białowieża, vaste étendue boisée où tu auras peut-être la chance de croiser quelques bisons. Presque la moitié de l’année, il nous a fallut 4 mois pour visiter presque de fond en comble. Et qui dit 4 mois de baroudages dit aussi des économies qui fondent. Retour en France = objectif : trouver du travail, mettre de l’argent de côté et recommencer.
3 ans plus tard, on repartait pour l’Italie, La Yougoslavie sera mise de côté à cause de la guerre civile. Après la naissance de mon fils, les voyages se feront de plus en plus rare et seront principalement en France, sauf en 2007 où on profitera des 2 mois de vacances scolaires pour partir en Croatie (hourra on a réussit à y aller) avec un petit saut en Serbie.

Lloret de Mar (Espagne)

La vie de famille ça aide pas

Elever un enfant, demande tu temps, de l’énergie et des finances. Il faut qu’il ne manque de rien, qu’il mange à sa faim et si possibilité il y a , lui faire faire une activité manuel ou physique pour son développement personnel . Puis arrive les études, tant que c’est la primaire et le collège ça va, c’est arrivé au lycée pro que ça se corse – surtout quand on décide de faire serveur en salle. Matériel, tenue de serveur c’est pas donné. Il faut l’aider aussi dans ses devoirs. Bref, à ce moment là on ne pense pas à voyager mais à la réussite de son enfant.

2017, retour sur les routes

C’est en 2017 qu’on repart sur les routes, un séjour dans les Alpes Maritimes, suivit ENFIN de l’Espagne (olé) – Lloret de Mar, Blanès et évidemment Barcelone (Lloret De Mar, le bord de mer). Grand moment malgré qu’on est eut froid. Conseil n’aller pas en avril en Catalogne .
2017 marquera à jamais une nouvelle page. Les projets reviennent, cette fois-ci seule – MA soif de liberté se fait de plus en plus ressentir – j’ai besoin de respirer et de reprendre la route. 1 an plus tard, je partais pour 3 semaines dans la Vallée du Gapeau (La Farlède, Sollies-Ville, Sollies-Toucas, Belgentier).
C’est aussi un parcours d’1 mois et demi sur les routes de la région PACA

MAROC
MAROC – Casablanca

Plus tard

Puis s’ensuit d’autres pays, La Belgique, le Maroc, des villes françaises comme Toulouse ou Paris.
C’est en 2019 que les soucis financiers commencent et ne s’arrêteront pas. Aujourd’hui je n’ai plus assez d’argent pour voyager, la crise sanitaire n’y aide pas.
Pour la première fois, je ressens comme une sorte de régression – comme si j’avais de nouveau 18 ans, moment où j’économisais sous par sous pour partir sur les routes. Oui voilà où j’en suis en ce moment.

Je suis consciente que cet article est long, mais j’avais besoin de l’écrire, de me rappeler que rien n’est impossible. Si à 20 ans j’y suis arrivé, il n’y a aucune raison pour qu’à 5O je n’y arrive pas.

A bientôt et pitou pitou

3 ans avec ma chaîne Youtube et mon blog, 30 ans sans le net
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

  • Isa Family Videos

    Hello ! Je suis d’accord voyager demande du temps de l’argent de l’organisation et voyager ce n’est pas faire ça vite fait .. là où je suis d’accord aussi c’est que la France regorge d’endroits et de régions à visiter à découvrir …. bisous

      • missbulle

        Et coucou !
        Ca me fait plaisir que tu sois venu lire l’article
        Ah voilà on est d’accord, on est sur la même longueur, quelque part ça me soulage. On ne peut pas dire en 5 mn. chrono j’ai visité tel pays et je connais tout de leur patrimoine historique, la gastronomie, la culture…c’est pas possible
        pitou pitou

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.