Bonjour confinement, aurvoir les voyages

Confinement oblige à cause d’un p’tain de virus, tous mes voyages tombent à l’eau – mon projet aussi

Il m’a fallut 10 ans avant de reprendre confiance en moi et de retrouver le goût de voyager – me voici à 50 ans, avec mon sac à dos à parcourir les routes. Il y a 2 ans encore jamais je n’aurais imaginé interrompre cette soif de liberté à cause d’un virus.

Ma confiance s’efface peu à peu

Cette confiance acquise s’efface peu à peu pour faire place à la peur, je doute de ma santé – et si j’avais le COVID-19 est ce que je m’en sortirai moi qui est la cage thoracique comprimé ? et puis mon age…
Partir me semble impossible, l’ennemi est invisible, on ne le voit pas, il peut se cacher partout sans qu’on le remarque. Je ne veux pas mourir, pas maintenant, c’est trop tôt.

La bulle des machins choses
Née pour ne pas être heureuse ?
2 solutions

Depuis le confinement, j’ai grossis de 3 kg, je ne bouge plus, j’ai mon genoux qui est endolori, il me fait mal – j’ai envie de rien.
2 solutions s’offrent à moi après le confinement (il doit s’arrêter le 11 mai) soit je reste chez moi à me lamenter sur mon propre sort en me disant que de toute façon je suis née pour ne pas être heureuse, soit je perd les kilos pris en faisant de la marche rapide. Autrement dit, je sors au moins 2 fois par semaine, je marche, je perd mes kilos et je reprend du souffle.
La 2ème solution me semble la meilleure, il faut juste avoir un masque, mettre mes affaires au sale de suite après être rentré et me prendre une bonne douche avec mon gel antibactérien.

Impensable que je me rende en ville ou même dans un supermarché !

Il est impensable que j’aille à Toulon. Prendre le bus, côtoyer la foule, aller dans des magasins. Toucher des objets ou des vêtements que d’autres ont déjà touché, non merci.
Je reste chez moi, je me fais livrer et les seules sorties que je ferais ce sont des balades dans la campagne. Je ne prend aucun risque.

Voyages, vidéos tourisme, tour d’Europe ?

Mon projet de partir faire le tour de l’Europe pendant 6 mois évidemment tombe à l’eau, Je stoppe les voyages, j’ai trop peur. Mes vidéos tourisme…j’arrête, en tout cas pour un bon moment. Je reprendrais peut-être en automne, déjà parce qu’il fera moins chaud, parce qu’aussi il faudra que je remplisse ma trésorerie et surement parce que je ne serais pas encore rassurée.

Que vais je faire à la place ?

Voyons voir, j’ai 50 ans, je suis atteinte d’une maladie génétique qui m’handicape pour certaines choses mais je peux quand même voyager. Ce confinement m’aura fait grossir et m’aura fait perdre confiance en moi. Il faut donc que je retrouve mon souffle, que je muscle mon dos et que je travaille sur le développement personnel.
Pour l’instant la seule chose qui me vienne en tête est de retrouver ma santé en mangeant équilibré, pratiquer une activité physique et retrouver un mental. Ca sera donc basé essentiellement sur ça, le temps que je me sens prête pour recommencer à voyager.

Voilà cher lecteur et chère lectrice où j’en suis. J’espère que tu ne m’en voudras pas trop d’avoir pris cette décision mais tu comprendras que je ne veux prendre aucun risque.

A bientôt et pitou pitou


Rendez-vous sur Hellocoton !

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.