La mode avec un grand M, celle que j’aime et celle que j’aime moins, des articles qui parlent de l’ univers un peu étrange qu’est la mode.

Gap à l’assaut de l’Europe

26 juillet 2014 0

Gap par à l’assaut de l’Europe pour nous offrir le fleuron des vêtements du pays de l’oncle Sam Chez nous en France il y a 2 Gap, le premier c’est une ville de la région PACA et […]

Jimmy Choo, c’est trop chou

24 juillet 2014 0

Né en Malaisie, des magasins à Londres et aux Etats-Unis, des chaussures fabriquées en Italie…Un petit article sur Jimmy Choo si’mposait.   Page 21 de mon livre « Le Diable s’habille en Prada« . Je tombe encore une […]

Manolo, découverte de chaussures de luxe

23 juillet 2014 0

On parle souvent des Louboutin mais jamais des Manolo, un petit clin d’oeil s’imposait.   Parmis les livres qui m’ont été offert par mon ex, il y a « Le diable s’habille en Prada », autrement dit […]

Mais qui est donc Lulu Castagnette ?

21 mai 2014 0

Non Lulu Castagnette n’est pas un pseudo à la noix, non ce n’est pas un spasm dans votre boîte mail et non  ni il vous jouera des castagnettes et encore moins vous cassera les cast…tes. […]

En mode « vichy »

5 mai 2014 0

Le motif « vichy’ sera le must de cet été mais aussi celui de la collection automne-hiver chez Céline. En effet, ce sont les créateurs qui en ont fait leur chouchou et le remet au goût […]

1 2 3
Array ( [0] => WP_Post Object ( [ID] => 1676 [post_author] => 1 [post_date] => 2014-08-04 21:38:27 [post_date_gmt] => 2014-08-04 19:38:27 [post_content] =>  
Partons à la découverte de Narciso Rodriguez, le créateur qui habilla Michelle Obama pour la victoire de son mari aux  présidentielles.
Le Diable s'habille en Prada. Page 255 Ce soir il s'agit d'un autre créateur dont je vais parler. Autre créateur qui m'était inconnu jusqu'à présent, Narciso Rodriguez.

Né en 1961 dans le New-Jersey d'un père cubain docker à New-York, Narcisso Rodriguez  suivra des études de stylisme à la Parsons School of Design.

Il est assistant styliste chez Calvin Klein.

En 1996 il se fait internationalement connaître avec la robe de mariée gaine qu'il dessina pour le mariage de son amie Carolyn Bessette avec John Kennedy.Jr. Suit alors le 4 novembre 2008 où il fait partie d'un évènement monumental dans l'histoire américaine, en effet pour célébrer la victoire de son mari, Barack Obama, comme premier président afro-américain des Etats-Unis, Michelle Obama a choisi de porter une robe de printemps de la collection 2009 du créateur. Narciso Rodriguez a alors déclaré que "c'était à la fois émotionnel et exaltant d'avoir fait partie de ce moment mémorable dans l'histoire des Etats-Unis".

Aujourd'hui, la maison de mode du créateur est basé à New-York, où il montre des collections de prêt-à-porter pour femmes.

Je suis allé faire un tour dans sa boutique en ligne, bon je sais ,  même si je n'ai pas eu le coup de coeur que j'avais eu avec Kenzo, je dois avouer que ces collections ne me laissent pas indifférente. Mmm  pour celles et ceux  à qui ça intéressent, il existe aussi un parfum que l'on peut trouver à Sephora ;)

Je met un lien vers la boutique en ligne, mais attention pas de folies ;) cliquer sur le nom : Narciso Rodriguez

Pitou pitou à tous ceux et celles qui m'ont lu

p.s : vous avez remarqué je suis allé jusqu'à la page 255 sans m'arrêter, il y a du progrès ;)

   
 
   
[post_title] => Narciso Rodriguez, le cubain qui habille les femmes [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => narciso-rodriguez-cubain-habille-les-femmes [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2014-08-05 21:16:09 [post_modified_gmt] => 2014-08-05 19:16:09 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://labulledesmachinschoses.fr/?p=1676 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [1] => WP_Post Object ( [ID] => 1582 [post_author] => 1 [post_date] => 2014-07-26 22:10:00 [post_date_gmt] => 2014-07-26 20:10:00 [post_content] =>
reine du shopping ? pff !
Gap par à l'assaut de l'Europe pour nous offrir le fleuron des vêtements du pays de l'oncle Sam

Chez nous en France il y a 2 Gap, le premier c'est une ville de la région PACA et le deuxième c'est le magasin américain où l'on trouve divers habits tel que les jupes, les robes, pantalons et ce pour hommes, femmes, enfants et même bébés. Mais Gap c'est aussi une histoire qui débute en 1969 avec Doris et Don Fisher à San Francisco (Floride). Aujourd'hui Gap inc est un leader de la distribution spécialisée internationale avec 6 marques - Gap, Banana Republic, Old Navy, Piperlime, Athleta et Intermix - L'entreprise est forte de plus de 3500 et près de 134 000 employés à l'échelle mondiale, ces dernières années des magasins se sont ouverts en Chine et en Italie et un site en ligne s'est crée pour permettre aux personnes du monde entier de pouvoir accéder à leurs marques favorites. Bien que beaucoup de choses ont changés depuis 1969, la philosophie de la maison est restée la même, créativité, l'obtention des résultats en faisant ce qui est juste et en pensant avant tout à leurs clients.

cette marque était  jusqu'à ce que je lise le livre "Le Diable s'habille en Prada" totalement inconnue. C'est là que je me dis "ma cocotte tu n'es encore pas tout à fait au point question mode et ton apprentissage va être long;..très long",

Alors comme je suis gentille, je donne les 2 adresses que j'ai trouvé pour le magasin GAP, l'un est à Marseille et l'autre à Aix-en Provence.

Marseille :Gap (adulte et enfant) : Galerie Lafayette

Aix en Provence - Gap (adulte et enfant) :15 rue des Chapeliers

Pour faire un tour dans leur boutique en ligne, c'est par ici : Gap

J'ai mis le site européen pour pouvoir acheter en euro ;) mais attention n'achetez pas tout :)

pitou pitou

[post_title] => Gap à l'assaut de l'Europe [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => gap-lassaut-leurope [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2016-04-20 16:19:57 [post_modified_gmt] => 2016-04-20 14:19:57 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://labulledesmachinschoses.fr/?p=1582 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [2] => WP_Post Object ( [ID] => 1546 [post_author] => 1 [post_date] => 2014-07-24 16:15:51 [post_date_gmt] => 2014-07-24 14:15:51 [post_content] =>
Né en Malaisie, des magasins à Londres et aux Etats-Unis, des chaussures fabriquées en Italie...Un petit article sur Jimmy Choo si'mposait.
 

Page 21 de mon livre "Le Diable s'habille en Prada".

Je tombe encore une fois sur un hic, Jimmy Choo. Bon lui je sais qu'il vend des bottes, forcément que je le sais c'est écrit noir sur blanc sur la page. Mais ceci dit j'en sais pas plus, ce nom encore une fois m'évoque rien. Notez tout de même que j'ai pu lire 5 pages sans m'arrêter une seule fois, c'est bien non..

Donc je décide une nouvelle fois de partir à la recherche de Jimmy Choo afin d'en savoir un peu plus sur lui et sur ce qu'il fait.

Petit aperçu de sont parcours.ce monsieur serait né en 1961 en Malaisie, il crée sa première chaussure à 11 ans (ben dis donc il a déjà un avenir tout tracé c'est sûr), Il ouvre sa première boutique de chaussures en 1986 dans le district londonien de Hackney et c'est en 1996 qu'il ouvre une première boutique à son enseigne sur Motcomb street toujours à Londres et en 1998 il ouvre des boutiques aux Etats-Unis.

Bon ben d'accord jusqu'à là rien de très spécial si ce n'est qu'une fois de plus une marque de luxe comme les Manolo. Mais là où je me sens un peu nunuche c'est lorsque je lis que parmi ses clientes les plus connues il y a Madonna, Katies Holmes, Michelle Obama et la regrettée Diana Spencer ("Lady Di") . Le plus inquiétant dans tout ça, c'est que la marque est reconnue internationalement et que moi jusqu'à ce que je me renseigne sur le personnage, il était inconnu au bataillon. Maintenant je sais qu'il fait des chaussures, des sacs (mmm c'est pour moi ça) ainsi que des lunettes de soleil.

Pour mieux me rendre compte , je suis allé faire un tour dans son magasin en ligne, pour la visite c'est par là : (cliquer sur le nom)

Jimmy Choo

Et pour vous j'ai sélectionné une paire de chaussures, un sac et....ohhhhhh non stop après ça revient trop cher :)

http://demandware.edgesuite.net/aaiy_prd/on/demandware.static/Sites-jchrow-Site/-/fr_FR/v1406183409387/images/noimagemedium.pnghttp://demandware.edgesuite.net/aaiy_prd/on/demandware.static/Sites-jchrow-Site/-/fr_FR/v1406183409387/images/noimagemedium.png

Vous en pensez quoi de mon choix ?

pitou pitou à tous et celles qui m'ont lu ;)

[post_title] => Jimmy Choo, c'est trop chou [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => jimmy-choo-cest-trop-chou [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2014-08-05 21:16:57 [post_modified_gmt] => 2014-08-05 19:16:57 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://labulledesmachinschoses.fr/?p=1546 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [3] => WP_Post Object ( [ID] => 1517 [post_author] => 1 [post_date] => 2014-07-23 12:35:45 [post_date_gmt] => 2014-07-23 10:35:45 [post_content] =>
On parle souvent des Louboutin mais jamais des Manolo, un petit clin d'oeil s'imposait.
  [caption id="" align="aligncenter" width="215"]Chaussure Manolo chaussure Manolo[/caption]

Parmis les livres qui m'ont été offert par mon ex, il y a "Le diable s'habille en Prada", autrement dit LE bouquin que toutes fashionistas doit avoir dans sa bibliothèque. Piquée par la curiosité de ce sujet, je me suis dit "après tout pourquoi pas si ça peut t'aider à mieux comprendre l'univers de la mode et leur acharnement à vouloir toujours faire mieux, autant le lire". Donc me voilà le livre entre les mains. Mais aussitôt commencé je suis confrontée à un problème de taille, les marques de luxe. Comme toutes personnes de mon milieu, on connaît les basiques tel que Guess, Jean-Paul Gautier, Chanel, Kenzo (bon Kenzo c'est surtout moi) mais après c'est mystère absolu.

A la page 15 du livre, c'est le nom de Manolo qui m'intrigue. Mais qu'est ce que c'est que des Manolo ? J'essaie de passer en revue les Manolo que je connais, alors d'abord il y a un des musiciens des Gypsy King, ensuite il y a Manolo Hugué, sculpteur et peintre espagnol. Mais celui qui est dans le livre et qui apparemment coûte une fortune, ben non je ne vois pas. En plus c'est au pluriel, ce qui veut dire qu'il y en a plusieurs et ce qui donc me laisse encore plus dans la caca.

Pour effacer mon ignorance face à ce souci qui devient un grand frein dans la poursuite de ma lecture, je décide d'en apprendre un peu plus sur les Manolo en question. En fait le nom est lié à une marque de chaussures de luxe...Ah d'accord, maintenant je comprends mieux. C'est vrai qu'Andréa travaille dans une revue mode, elle ne pouvait pas avoir aux pieds des chaussures achetées à Auchamp. C'est là que je m'aperçois que je vais avoir du boulot, un vrai apprentissage de modeuse s'impose et ce à plein temps. Bref de la lecture loisir, je passe à la lecture éducative pour être "au taquet" et être moins nunuche en lisant les blogs mode.

Et si vous aussi vous êtes curieuse, je vous donne rendez-vous sur  : Manolo Blahnik

Sur ce coup-là, j’ai presque envie de dire, merci à mon ex.

  ce premier billet est le début d’une grande aventure mode .

Pitou pitou
21
[post_title] => Manolo, découverte de chaussures de luxe [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => manolo-decouverte-chaussures-luxe [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2014-08-05 21:17:14 [post_modified_gmt] => 2014-08-05 19:17:14 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://labulledesmachinschoses.fr/?p=1517 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [4] => WP_Post Object ( [ID] => 1422 [post_author] => 1 [post_date] => 2014-07-16 13:51:39 [post_date_gmt] => 2014-07-16 11:51:39 [post_content] =>

black-297649_640

Si pour nous les femmes, tenir un blog mode et beauté  est un signe de passion et de partage, il n'en va pas moins que lorsqu'on découvre qu'un homme peut aussi tenir un blog, il paraît alors suspect.

Dans la majorité des esprits féminins, l'homme a du poil au menton et doit être d'une virilité absolue. Il ne doit en aucun cas se "féminiser", bon d'accord soit, mais doit-il pour autant ressembler à l'homme des cavernes ? Doit-il sentir le  fauve à plein nez et garder ses vieux chandails ? Bien sûr que non, l'homme se modernise, comme pour les femmes lui aussi veut plaire et jouer avec la coquetterie ! Donc certains ont eut l'audace d'ouvrir également un blog beauté ou mode ou les deux. Parmis ces hommes, il y a ceux qui partagent leurs passions même si celle-ci a une touche féminine, d'autres parleront des nouveautés tels que vêtements ou parfums et enfin il y a ceux qui ont choisit le relooking à la Cristina Cordula mais façon garçon.

Si le dernier est bien connu autant par la gent masculine que par la gent féminine puisqu'ils en ont fait leur métier, les deux autres le sont moins, mais qui dit moins connus ne veut pas dire inintéressants.

Partons donc à la découverte de ces blogs. Il y a le premier : Bonne gueule Comme vous l'aurez compris, lui c'est le relooking pour les mecs ;) leur site est  complet, bourrés de conseils et d'astuces, il est fait pour les hommes qui ont envie de changer mais qui ne savent pas comment faire. Le deuxième :Le collant selon Arnaud Grand fan de collants, il les essaient tous, du plus basique au plus original, j'aime sa passion du  décalé tout en restant lui-même. Et enfin il y a le troisième : Trucs de mec Donc lui c'est simple, il vous parlera de toutes les nouveautés, vêtements, parfums, produits de toilette pour hommes tel que mousses à raser, crèmes...et même quelques accessoires indispensables aux hommes, les rasoirs et les blaireaux.

Pour aller sur leur site, cliquer sur les noms Bonne gueule, le collant selon Arnaud et Trucs de mec ;)

Si aujourd'hui j'ai voulu écrire cet article, c'est  pour que nous les femmes nous puissions nous mettre en tête, que les temps ont changés, qu'aujourd'hui l'homme veut plaîre non plus en étant poilu mais en étant coquet, donc moderne ;)

pitou pitou

[post_title] => un blog mode et beauté pour homme, c'est suspect ? [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => un-blog-mode-et-beaute-pour-homme-cest-suspect [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2014-08-05 21:17:41 [post_modified_gmt] => 2014-08-05 19:17:41 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://labulledesmachinschoses.fr/?p=1422 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 4 [filter] => raw ) [5] => WP_Post Object ( [ID] => 1306 [post_author] => 1 [post_date] => 2014-05-21 21:59:16 [post_date_gmt] => 2014-05-21 19:59:16 [post_content] =>
Non Lulu Castagnette n'est pas un pseudo à la noix, non ce n'est pas un spasm dans votre boîte mail et non  ni il vous jouera des castagnettes et encore moins vous cassera les cast...tes. Alors qui est donc ce Lulu en question ?

Partons donc à sa découverte ;) Lulu Castagnette est une célèbre marque de vêtements caractérisée par une mascotte, un petit ours avec un foulard. Crée en 1996 par les époux Lhami, la première boutique parisienne s'ouvrira en 1999. Bon ça c'est en globalité, mais si on creuse un peu plus, on saura que Lulu n'est autre que le prénom du fils de leur ami et voisin Serge Gainsbourg ainsi que de la touche créative des Lahmi (les créateurs de la marque) accole 'Castagnette".

En 2000 né un vêtement qui rendra célèbre la marque : Le pull ours Les adolescentes sont rapidement conquises et quelques années plus tard les mamans aussi, enfin des vêtements qui allient douceur et fun. Les détaillant suivent le mouvement et commandent cette marque, grâce à certaines promotions via les relations dans le monde artistique et par des opérations couplées avec des évènements majeurs tel que Cannes, la marque se fait une place considérable et devient alors indétronable. Lulu Castagnette a sur gardé une clientèle fidèle, contentant autant les kids avec la ligne "Lulu Kids', les jeunes de 20 ans ainsi que les femmes de 40 ans, entre peluche rassurante pour les gamins et sensualité pour les femmes, la marque évolue constamment. Grâce à un réseau durable avec 30 magasins et 20 franchisés ainsi qu'une exportation aux Etats-Unis, Philippine, Russie et Arabie Saoudite, Lulu Castagnette s'impose comme LA marque à avoir dans son dressing.

A + petit journal et pitou pitou à tous ceux et celles qui m'ont lu ;)

  [post_title] => Mais qui est donc Lulu Castagnette ? [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => mais-qui-est-donc-lulu-castagnette [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2014-08-05 21:18:03 [post_modified_gmt] => 2014-08-05 19:18:03 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://labulledesmachinschoses.fr/?p=1306 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [6] => WP_Post Object ( [ID] => 1297 [post_author] => 1 [post_date] => 2014-05-05 20:32:31 [post_date_gmt] => 2014-05-05 18:32:31 [post_content] =>

27222842

Le motif "vichy' sera le must de cet été mais aussi celui de la collection automne-hiver chez Céline. En effet, ce sont les créateurs qui en ont fait leur chouchou et le remet au goût du jour. Des tenues aussi extravagantes les unes que les autres vu dans les défilés de fashion-week nous permettront de renouer avec les 40,60 et 90, comme quoi on est loin d'être sur le carreau. Certaines seront ravies de cet engouement flash-back et d'autres feront la moue, comme  sur le magazine BE que j'affectionne particulièrement, où l'éditorialiste Fiona Schmidt n'est pas allé avec le dos de la cuillère en comparant les motifs "vichy" aux bonbons à la menthe, à l'eau pour digérer et aux premières communions en province ! Fort heureusement, elle précise tout de même que dans les années 60, ce fut l'un des motifs favoris de Brigitte Bardot qui a su imposer l'imprimé dans le dressing de toutes les filles.

Kylie Minogue Gingham dress

Peut-être que certaines le trouveront ringard, mais pas moi. Son charme désuet me plaît bien et j'ai même presque envie de dire que c'est un intemporel. La seule ombre au tableau est que ce genre d'imprimé ne va pas à toutes les morphologies, donc les rondelettes comme moi devront s'abstenir. Mais ceci-dit il n'est pas interdit d'avoir dans son dressing un sac, des chaussures ou escarpins à petits carreaux ou un bijou fantaisie qui nous permettraient à nous les filles aux formes généreuses d'être IN et non OUT. Donc désolée Fiona mais là pour le coup je ne partage pas ton avis sur les imprimés "vichy", mais comme on le dit si bien, les goûts et les couleurs ne se discutent pas ;)

  A + petit journal et pitou pitou à tous ceux et celles qui m'ont lu   [post_title] => En mode "vichy" [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => 1297 [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2014-08-05 21:18:27 [post_modified_gmt] => 2014-08-05 19:18:27 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://labulledesmachinschoses.fr/?p=1297 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) )