Mon entreprise : décision difficile à accepter

Les décisions difficiles à prendre pour son entreprise ne sont pas toujours les bienvenues et pourtant…

Ma trésorerie

En juin 2014 je devenais auto-entrepreneur et faisait de mon blog mon entreprise, or il s’avère que pendant ces deux ans les propositions pour des articles sponsorisés ou les test de produits n’ont pas été très florissants et de ce fait, je n’ai pas pu avoir une bonne trésorerie.
Quand son entreprise roule bien, on ne se préoccupe pas de l’impôt foncier sur l’entreprise, à l’inverse quand il n’y a aucune rentrée d’argent et que sa trésorerie est vide, c’est un véritable coup de massue quand on découvre la somme à payer et que l’on doit piocher dans son RSA.

Aucune invitation

Outre le fait que j’ai eu peu de proposition, il y a aussi la frustration de ne pas être invité à de grands évènements tel que « l’inauguration de l’Avenue 83 » qui pour une fois se passait en pleine journée, ça c’est le véritable coup dur, se sentir lésé, mise de coté c’est le sentiment que mon blog pro n’a guère d’impact sur l’actualité PACA. Donc à quoi bon essayer à tout prix de faire connâitre mon blog en tant que pro si à côté de ça, les principaux acteurs d’évènement ne le reconnaissent pas en tant que tel.

Investissement non fructueux

Beaucoup d’investissement pour pas grand chose. Lorsqu’on a une entreprise et qu’il faut la faire tourner, il faut qu’elle soit au top et dans mon cas, avoir un bon ordinateur est indispensable. Pour le bon fonctionnement et afin d’avoir du bon matos, j’avais fait la démarche du crowfounding. Espérant naïvement je ne sais quoi, mon souhait ne sait pas réalisé (article : mon entreprise a besoin de vous ).
Puis un jour mon ordi m’a lâché définitivement, n’ayant aucune trésorerie, je piochais de nouveau dans mon compte perso pour en acheter un neuf et vlan prend toi ça dans la tête : 400 euros.
Si au moins ça avait servit à quelque chose ! 🙁 mais non,

Conclusion

J’investis beaucoup en piochant dans mon RSA, ne suis pas invitée aux grands évènements en tant que blogueuse pro, paie ma taxe foncière des entreprises sans aucune trésorerie.
Avec tout ça, j’ai pris la décision de cesser mon activité, je mets la clé sous la porte.
Je continuerais à écrire des articles pour mon plaisir perso, aucun donc sera sponsorisés.

Voilà si aujourd’hui j’ai voulu faire cet article, c’est pour partager avec toi cher lecteur et chère lectrice ma décision. Mais encore une fois je continuerais à écrire des articles.

Pitou pitou

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur Mon entreprise : décision difficile à accepter

  1. C’est une décision très courageuse que tu as prise Sylvie. La vie d’entrepreneur peut-être très difficile et décevante parfois. Surtout lorsque l’on est seul, qu’on n’est pas expert en tout et qu’on doit tout faire fonctionner par soi-même. Elle donne aussi beaucoup de plaisir, apporte de belles rencontres et même peut être une belle source de revenus. Malheureusement, cela n’a pas fonctionné pour toi et fort heureusement tu t’en rend compte à temps. Bravo pour cette initiative de t’être mise à ton compte et il faut encore plus de cou***es pour accepter de mettre fin à « l’aventure ». Chez Les Pulpeuses, on te soutien dans cette épreuve un peu difficile et on t’envoie pleins de bisous et d’ondes positives. Tu va rebondir et d’autres belles surprises se présenteront à toi, on en est sûrs 🙂

    La Team Les Pulpeuses

    • merci pour ce petit mot gentil, ça me touche. C’est vrais que partir plein d’enthousiasme et se retrouver à faire face à une réelle déception, c’est pas facile à accepter, c’est un sentiment d’échec total et de frustration. Mais comme vous le dites si bien, j’espère pouvoir rebondir et avoir de bonnes surprises en tout cas je l’espère.
      merci encore

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Bilan de l'année 2016 - labulle desmachinschoses

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Array ( [0] => WP_Post Object ( [ID] => 4163 [post_author] => 1 [post_date] => 2016-04-14 13:10:39 [post_date_gmt] => 2016-04-14 11:10:39 [post_content] =>
Les décisions difficiles à prendre pour son entreprise ne sont pas toujours les bienvenues et pourtant...

Ma trésorerie

En juin 2014 je devenais auto-entrepreneur et faisait de mon blog mon entreprise, or il s'avère que pendant ces deux ans les propositions pour des articles sponsorisés ou les test de produits n'ont pas été très florissants et de ce fait, je n'ai pas pu avoir une bonne trésorerie. Quand son entreprise roule bien, on ne se préoccupe pas de l'impôt foncier sur l'entreprise, à l'inverse quand il n'y a aucune rentrée d'argent et que sa trésorerie est vide, c'est un véritable coup de massue quand on découvre la somme à payer et que l'on doit piocher dans son RSA.

Aucune invitation

Outre le fait que j'ai eu peu de proposition, il y a aussi la frustration de ne pas être invité à de grands évènements tel que "l'inauguration de l'Avenue 83" qui pour une fois se passait en pleine journée, ça c'est le véritable coup dur, se sentir lésé, mise de coté c'est le sentiment que mon blog pro n'a guère d'impact sur l'actualité PACA. Donc à quoi bon essayer à tout prix de faire connâitre mon blog en tant que pro si à côté de ça, les principaux acteurs d'évènement ne le reconnaissent pas en tant que tel.

Investissement non fructueux

Beaucoup d'investissement pour pas grand chose. Lorsqu'on a une entreprise et qu'il faut la faire tourner, il faut qu'elle soit au top et dans mon cas, avoir un bon ordinateur est indispensable. Pour le bon fonctionnement et afin d'avoir du bon matos, j'avais fait la démarche du crowfounding. Espérant naïvement je ne sais quoi, mon souhait ne sait pas réalisé (article : mon entreprise a besoin de vous ). Puis un jour mon ordi m'a lâché définitivement, n'ayant aucune trésorerie, je piochais de nouveau dans mon compte perso pour en acheter un neuf et vlan prend toi ça dans la tête : 400 euros. Si au moins ça avait servit à quelque chose ! :( mais non,

Conclusion

J'investis beaucoup en piochant dans mon RSA, ne suis pas invitée aux grands évènements en tant que blogueuse pro, paie ma taxe foncière des entreprises sans aucune trésorerie. Avec tout ça, j'ai pris la décision de cesser mon activité, je mets la clé sous la porte. Je continuerais à écrire des articles pour mon plaisir perso, aucun donc sera sponsorisés.

Voilà si aujourd'hui j'ai voulu faire cet article, c'est pour partager avec toi cher lecteur et chère lectrice ma décision. Mais encore une fois je continuerais à écrire des articles.

Pitou pitou

  [post_title] => Mon entreprise : décision difficile à accepter [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => decision-difficile-a-accepter [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2016-04-14 13:10:39 [post_modified_gmt] => 2016-04-14 11:10:39 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://labulledesmachinschoses.fr/?p=4163 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 3 [filter] => raw ) )