la lingerie pas très « made in France »

Les petites mains chinoises au service des marques de la lingerie française

Si le modèle du soutien-gorge est certes crée en France, il n’en est pas de sa fabrication qui elle voit le jour en Chine. En effet les marques tel qu’Aubade, Etam et même Chantal Thomas naissent sous la houlette d’usines où des mains chinoises chronométrés à la minute près  confectionnent ce que tu vas porter dans la vie de tout les jours, autrement dit, ton sous-tif.
Outre le fait que la main d’oeuvre soit moins chère, les employés sont  voués au perfectionnisme du temps contre la montre. Parce-que oui le temps est compté, tu as 5 mn pour mettre en place tes bretelles si tu ne veux pas prendre du retard dans la chaîne de production. Explication : une fois tes bretelles misent en place, tu pointes avec une carte perso qui préviendra les cheftons de ton avancement sur la confection. Les commandes n’attendent pas, il faut satisfaire le client.
Je me demande si dans le lot les employés font des pauses ?…

La santé

la course aux moindres coûts n’est pas toujours bonne pour la santé puisqu’en effet la production textile n’est pas soumise aux mêmes normes sur les produits toxiques et de ce fait nous portons au quotidien ce qui pourrait devenir une bombe à retardement : le cancer du sein.
En effet, ils se sont aperçus que les produits toxiques contenus dans le soutif est dangereux à long terme, ce qui fait un peu peur.

Résultat de recherche d'images pour "soutien gorge gif"

Le mensonge

Autre truc où je me dis que là ils dépassent les limites. Sais-tu que le coût de production pour Aubade est de 5 euros en Chine  et qu’ils ont le culot de vendre leur soutifs en France entre 60 et 130 euros ça me révolte – quel bande de voleurs !
Autre chose assez curieuse, sur la lingerie de Chantal Thomass il n’est pas stipulé que sa lingerie est « made in France » en fait il n’y a rien d’écrit dessus, et pour cause ! même la dentelle vient de Chine, ce qui je trouve est vraiment désolant.

Les dessous du soutien-gorge

L’ignorance des français

Bien évidemment, lorsque les doux noms d’Aubade, Etam ect…résonnent à nos oreilles, nous pouvons que dire que 1 c’est de la bonne marque et que ça tiendra longtemps, que 2 c’est de la marque française crée en France donc c’est normal que le prix est élevé et c’est donc là où l’on se plante et 3 on paie la marque.
Alors évidemment quand il y a une coopérative française du nom de « Les atelières » qui se créent, qui sortent leur collection de leur atelier installé en France et qui de plus se sert dans une petite entreprise familliale p our la dentelle, ça passe pratiquement inaperçue car ce n’est pas « une grande marque ». Je pense d’ailleurs que je ferais un petit article sur ça 😉

Voilà, je sais que mon article sort un peu de l’ordinaire mais c’était un véritable coup de gueule, il fallait que je le dise.

merci de m’avoir lu jusqu’au bout.

p.s : photo à la Une de l’article, une icone bien française, Brigitte Bardot 😉

Pitou pitou

source : France 5, « les dessous du soutien-gorge ». Etam, les dessous d’un succès français (Etam a reconnu que leur lingerie est produite majoritairement en Chine)
Photo : Grazia, France 5

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur la lingerie pas très « made in France »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Array ( [0] => WP_Post Object ( [ID] => 3357 [post_author] => 1 [post_date] => 2015-05-14 17:17:40 [post_date_gmt] => 2015-05-14 15:17:40 [post_content] =>
Les petites mains chinoises au service des marques de la lingerie française

Si le modèle du soutien-gorge est certes crée en France, il n'en est pas de sa fabrication qui elle voit le jour en Chine. En effet les marques tel qu'Aubade, Etam et même Chantal Thomas naissent sous la houlette d'usines où des mains chinoises chronométrés à la minute près  confectionnent ce que tu vas porter dans la vie de tout les jours, autrement dit, ton sous-tif. Outre le fait que la main d'oeuvre soit moins chère, les employés sont  voués au perfectionnisme du temps contre la montre. Parce-que oui le temps est compté, tu as 5 mn pour mettre en place tes bretelles si tu ne veux pas prendre du retard dans la chaîne de production. Explication : une fois tes bretelles misent en place, tu pointes avec une carte perso qui préviendra les cheftons de ton avancement sur la confection. Les commandes n'attendent pas, il faut satisfaire le client. Je me demande si dans le lot les employés font des pauses ?...

La santé

la course aux moindres coûts n'est pas toujours bonne pour la santé puisqu'en effet la production textile n'est pas soumise aux mêmes normes sur les produits toxiques et de ce fait nous portons au quotidien ce qui pourrait devenir une bombe à retardement : le cancer du sein. En effet, ils se sont aperçus que les produits toxiques contenus dans le soutif est dangereux à long terme, ce qui fait un peu peur.

Résultat de recherche d'images pour "soutien gorge gif"

Le mensonge

Autre truc où je me dis que là ils dépassent les limites. Sais-tu que le coût de production pour Aubade est de 5 euros en Chine  et qu'ils ont le culot de vendre leur soutifs en France entre 60 et 130 euros ça me révolte - quel bande de voleurs ! Autre chose assez curieuse, sur la lingerie de Chantal Thomass il n'est pas stipulé que sa lingerie est "made in France" en fait il n'y a rien d'écrit dessus, et pour cause ! même la dentelle vient de Chine, ce qui je trouve est vraiment désolant.

Les dessous du soutien-gorge

L'ignorance des français

Bien évidemment, lorsque les doux noms d'Aubade, Etam ect...résonnent à nos oreilles, nous pouvons que dire que 1 c'est de la bonne marque et que ça tiendra longtemps, que 2 c'est de la marque française crée en France donc c'est normal que le prix est élevé et c'est donc là où l'on se plante et 3 on paie la marque. Alors évidemment quand il y a une coopérative française du nom de "Les atelières" qui se créent, qui sortent leur collection de leur atelier installé en France et qui de plus se sert dans une petite entreprise familliale p our la dentelle, ça passe pratiquement inaperçue car ce n'est pas "une grande marque". Je pense d'ailleurs que je ferais un petit article sur ça ;)

Voilà, je sais que mon article sort un peu de l'ordinaire mais c'était un véritable coup de gueule, il fallait que je le dise.

merci de m'avoir lu jusqu'au bout.

p.s : photo à la Une de l'article, une icone bien française, Brigitte Bardot ;)

Pitou pitou

source : France 5, "les dessous du soutien-gorge". Etam, les dessous d'un succès français (Etam a reconnu que leur lingerie est produite majoritairement en Chine) Photo : Grazia, France 5

    [post_title] => la lingerie pas très "made in France" [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => la-lingerie-pas-tres-made-in-france [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2015-05-14 17:17:40 [post_modified_gmt] => 2015-05-14 15:17:40 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://labulledesmachinschoses.fr/?p=3357 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 2 [filter] => raw ) )