Méounes les Montrieux, ses prairies et collines

Méounes les Montrieux, ses prairies, ses collines et ses randonnées

Le site ensoleillé présente de nombreux avantages. Il y a la forêt domaniale qui offre du bois pour la construction ainsi que le chauffage. Les sources et les cours d’eau sont abondant et cerise sur le gâteau, Méounes les Montrieux étant à flanc de colline est à l’abri du vent. Les romains y voient alors une grande opportunité et décident donc de s’y installer. Par ailleurs, il importèrent la vigne ainsi que l’olivier en Provence. De nos jours, de nombreux vestiges d’habitations gallo-romaines sont déssiminées aux alentours de Saint Lazare. On peut y voir la pierre d’un autel païen dédié à Jupiter au 1er siècle.

Le village vit presque en autarcie, avec une autosuffisance. Effectivement avec son accès difficile « vallée étroite, profonde et sombre » vu l’absence d’un grand axe de circulation, il est difficile d’avoir des échanges commerciaux. Mais malgré tout le village se développe, à l’abri du progrès mais aussi des grands désordres qui ont marqué l’histoire. Il y a une certaine quiétude. On s’y sent en sécurité et les habitants ont le nécessaire sous la main. Ils se chauffent, cuisent leur nourriture et construisent avec le bois de la forêt, boivent de l’eau de source, vivent de chasse et de pêche.

Fontaine « Les 4 saisons » (Méounes les Montrieux)

La petite suisse provençale tel est le surnom de Méounes les Montrieux

Méounes les Montrieux peut se vanter d’avoir sa dose de fraîcheur et de verdure aux périodes les plus chaudes. En effet, le village possède 3 cours d’eau, la Lone , le Gapeau ainsi que le Naï. On compte d’ailleurs pas moins de 11 fontaines et de nombreux lavoirs.

Les randonnées, un des atouts majeurs de Méounes

Beaucoup de sentiers de balades et de randonnées sont au départ de Méounes les Montrieux. Le plus facile est le sentier qui te mène à la vierge. Arrivé au sommet, tu auras une vue imprenable sur le village. Ceci dit « attention » le sentier est difficile à trouver, car le panneau indicatif est en bois et bien caché. Autrement dit dans les sous bois c’est un peu La Croix et la bannière 😂 . Mais avec un peu d’acharnement et beaucoup de temps devant soit on y arrive.
Le second très plaisant et pas très long (environ 1h30 à 2h00 selon ton rythme) est : la colline de la vierge (balisage jaune).
Bien que jugé facile, pour l’avoir emprunté je dirais qu’il faut quand même un peu d’entraînement et des chaussures de moyenne randonnée. Le sentier est par moment très caillouteux – je te laisse imaginer une pente caillouteuse –

clairière sur le sentier de « La colline de la vierge » à Méounes les Montrieux

Si tu aimes apprendre, tu seras ravie de savoir qu’ il y a un sentier botanique réalisé par les élèves de l’école Joseph Ducret.

Pour les sportifs (enfin tout au moins qui sont en bonne condition physique) ils pourront faire les randonnées suivantes
– Les aiguilles de Valbelle
– Le garagaï du Signoret
– Les barres de Cuers

En espérant que tu en auras appris un peu plus sur Méounes les Montrieux. je te laisse maintenant visionner le vlog.

Pitou Pitou

Rendez-vous sur Hellocoton !

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.