Mais merde il faut oser ma cocotte !

 HELLO TOUT LE MONDE,

Pas facile quand la jeunesse est passée, que l’on est mère de famille, qu’on a les pénates bien chez soi et qu’on refuse de gommer son train-train quotidien. Pas facile de vouloir changer et de ne pas oser. En fait j’ai l’impression de m’être enfermer au fil des années dans une bulle qui n’arrive pas à éclater, j’ai beau essayer de me tenir au courant de l’actualité, de remettre au goût du jour mes variations autour de la musique, il n’y a rien à faire. Se rendre compte seulement aujourd’hui que Métallica a pondu une nouvelle chanson alors que celle-ci existe depuis 3 bons mois, faut le faire non ! Louper de bons artistes comme Damien Saez ou de bons groupes comme Franz Ferdinand est quelque chose qui ne me serais jamais arrivé il y a quelques années en arrière, l’âge où mes 32 balais flottaient encore dans une parfaite connaissance musicale.

Les livres…Parlons en des livres. Oui beaucoup de livres dans ma bibliothèque, mais poussiéreux. Il a fallu que j’attende mon anniversaire et que l’on me fasse cadeaux de quelques livres pour m’apercevoir que là aussi j’avais un train de retard, ouai…ou même deux. Comme j’sais pas moi, ‘les aquariums lumineux », 2008…pfff ! l’année où j’avais le nez collé sur les « Femmes actuelles » et les « Prima », si ce ne n’est pas un des livres offerts, je ne savais même pas qu’il existait !

A ben voilà, venons aux vêtements maintenant. T’es mince, t’oses tout porter (si si c’est vrais), t’es grosse et tu te forges une carapace en enfilant 36 000 vêtements plus moches les uns que les autres mais auxquels t’es persuadé qu’ils te cachent les bourrelets et te feront oublier les 20 et quelques kilos en trop, sauf que voilà…Un jour tu tombes sur l’émission de Cristina Cordula et là tu t’aperçois que si on choisit les habits correspondant à ta morphologie on peut être potable.

Sauf que ma morphologie à moi, j’ai l’impression qu’elle n’existe pas, impossible de dire si je suis H, en forme de 8, en A…Bref je ne vois qu’une morphologie difforme avec des nichons à la Jane Birkin, deux jambonneau en guise de cuisses et une belle brioche sucrée à la place du ventre, des épaules carrées du doux souvenir de 4 heures de natation par semaine et de la séance de muscu (mais ça tu as compris cher lecteur et chère lectrice que c’était avant).

Bon d’abord venons en au fait. Je ne suis pas jeune mais je ne suis pas vieille non plus. Alors pourquoi je n’ose plus ? Est-ce le fait de ne plus être la citadine d’il y a 9 ans qui fait que je me sois laisser aller ? Après tout c’est vrais, dans le village tu as le choix entre : t’habiller canon et être dévisagé de haut en bas comme si tu sortais de la planète Mars ou alors te mettre un vieux chandail et te fondre dans la masse. Alors il faut se rendre à l’évidence, quand tu habites la ville, tu soignes ton look et ce  même si tu es une fichtre métaleuse ou keupon comme l’est une de tes copines. Tu vas écumer les dépots-ventes à la recherche de la perle rare qui ira avec ton perfecto à franges, ton jean et tes bottes noires. Tu iras dans les magasins sortant de l’ordinaire parce que non tu ne veux pas ressembler à Madame tout le monde mais tu veux être quand même bien fringuée et enfin tu béniras les Dieux si tu trouves le coiffeur qui t’offrira la coupe de Kim Wilde. Et par contre quand t’es perdu dans un bled perdu, t’en a rien à foutre de savoir si tu es In ou si tu es Out.

fille punk : Close-up d'une femme avec les cheveux roses

P’tain mais bouge ton KU !!!

Aujourd’hui adieu tout ça, voici quelques temps que je tiens mon blog et en fait je m’aperçois que j’ai pas mal avancé. Le makeup ? Ouai maintenant ça me dis quelque chose 🙂 les habits de couleurs hum…d’accord mais franchement c’est pas encore transcendant.  Je sais qu’il y a des fashions faux-pas, j’essaie de les corriger quand je vois les photos prises mais je suis bien loin des années passées où les habits rock et moi ne faisions quasiment qu’un et où il n’y avait pas de fautes de goût. Je veux retrouver cette énergie que je mettais pour trouver la bonne paire de shoes avec le bon tricot, le bon collier avec la tenue choisie, je veux retrouver le style des Crucified Barbara en un ayant un brin de sobriété (l’âge ça compte). Je veux me remettre mon perfecto à franges si ça me chante ou m’enfiler des mitaines et me moquer des gens du patelin qui eux sont trop bien dans leur train train quotidien justement

Je veux me retrouver, retrouver mon VRAI MOI

Jfc Kate Moss GIF animé

PITOU PITOU

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur Mais merde il faut oser ma cocotte !

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. TOPO DE L'ANNEE 2014 - labulle desmachinschoses

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*