• La santé d'abord

    un bar à vin pour les patients en soins paliatifs

    Et après tout pourquoi pas ai-je envie de dire, pourquoi n’auraient-ils pas le droit eux aussi de goûter aux petits plaisirs de la vie. Lorsqu’on que l’on se trouve en soin palliatif, la seule chose que l’on voit ce sont les murs blancs de sa chambre, le lit médicalisé, des blouses blanches qui défilent à longueur de journée, ce sont les plats infâmes.  Parfois la famille apporte un paquet de biscuits, histoire de faire rappeler que le goût des bonnes choses ça existe encore, mais est-ce suffisant ? Après tout,  pourquoi on ne pourrait pas s’octroyer un écart, se faire plaisir avec l’accord du médecin bien sûr. Mais comment faire s’il n’y…