Toujours avoir ses cartes professionnelles sur soi

Avoir ses cartes professionnelles sur soi c’est du professionnalisme, ne pas les avoir c’est se discréditer

Lorsqu’on démarre une activité et que l’on est peu connu(e) voir pas du tout, il est  bon d’avoir des cartes professionnelles afin de pouvoir les distribuer aux clients potentiels et pourquoi pas futurs partenaires. Mais faut-il encore les avoir toujours sur soi ! Car bien trop souvent elles restent bien au chaud à la maison jusqu’à ce que  tu te rappelles enfin que ça serait bien d’en avoir dans ton portefeuille. Bien évidemment c’est pas tous les jours que tu vas rencontrer les personnes susceptibles de devenir des relations professionnelles mais c’est justement où tu t’y attends le moins que se présente une opportunité du tonnerre.

Donc voyons ça de plus près

Pourquoi est-ce si important ?
N’importe où et à n’importe quel moment tu peux être amener à rencontrer des gens qui pourraient être intéressés par tes services, c’est vrais après-tout tes tarifs ne sont pas excessifs, tu communiques plutôt bien  et le feeling en général est au rendez-vous donc oui tu as toutes les chances de ton côté pour que l’on fasse appel à toi et puis voilà que…

J’ai pas mes cartes !!!
Voilà qu’arrive le jour où comme par hasard  tu découvres une boutique (si si encore une autre), oui parce-que  bien cachée ( je ferais un article sur la boutique en question, patience…) tu sympathises avec la patronne (décidément) et te viens  alors l’idée de  lui demander si elle serait d’accord pour une interview accompagné d’un article et de quelques photos que tu mettrais sur ton blog. Echange positif, elle te passe sa carte et toi au moment où tu veux lui donner la tienne, te voilà marron parce qu’évidemment il n’y a rien dans ton portefeuille pff !
Tu n’as pas l’air bête, toi l’auto-entrepreneuse blogueuse à plein temps, décidée à faire découvrir autre chose que les grandes marques, à être un peu plus sur le terrain et te rapprocher de ta région – voilà que tu ne peux pas donner ta carte pro. Comment certifier alors que oui tu es bien une pro et non amatrice, que bloguer c’est ton travail…

CAM00469

Manque de professionnalisme ou seulement d’expérience
Pour ma part, je dirais les deux. En effet si je me dois être une vraie pro, je ne dois pas oublier ce genre de chose – ce n’est pas comme si tu oubliais le paquet de bonbons chez mamie Huguette, là il s’agit de tes cartes pro, celles qui peuvent te faire trouver du travail. Le manque d’expérience peut être aussi la raison de cet oubli. C’est la première fois que tu es patron de ton entreprise, ce n’est pas la même chose qu’être simple salarié. En effet, lorsque tu travailles pour quelqu’un tu te fous de savoir si la promo a été faite ou pas, tant que tu es payée 😉

conclusion

Dès que tu reçois tes cartes professionnelles, il ne faut  pas attendre que l’opération du Saint Esprit fasse le travail a ta place – Tu te prends en main et tu en mets quelques unes dans ton portefeuille et surtout à chaque fois qu’il n’en reste plus, tu en rajoute ok 😉

Bien évidemment dans cet article j’ai parlé de blog parce-que je suis blogueuse mais c’est valable pour tous les autres métiers

En espérant que l’article t’aura été utile

Pitou pitou

Mes sources : expérience perso

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Le bouche à oreille, le réseau 100% top - labulle desmachinschoses

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*